En ce moment
 
 

13 communes belges décident d'imposer des restrictions d'eau: voici la liste complète

 
 

En raison de la sècheresse connue actuellement Belgique, une dizaine de commune a décidé d'imposer des restrictions d'eau. Plusieurs communes des provinces de Liège, de Hainaut ou encore de Luxembourg sont concernées. Par ailleurs, les gestionnaires de réseau hydrique adaptent également leurs prélèvements.

Treize communes ont décidé de limiter la consommation d'eau potable pour préserver les cours d'eau. La cause principale : les fortes chaleurs et l'absence de pluie amenuisent les cours d'eau, les débits sont de plus en plus faibles. 

La Haute Meuse inquiète, car elle alimente en eau potable près de 2 millions de Belges, surtout à Bruxelles. Vivaqua, le gestionnaire du réseau hydrique, a décidé de diminuer le prélèvement. Il est désormais à 120.000 mètres cube d'eau par jour, c'est la moitié d'une situation normale. 

100.000 personnes sont concernées, dans les 12 communes qui ont décidé de limiter leur consommation d'eau.

Quelles communes sont concernées?

Province de Liège

- Stoumont

- Theux

- Pepinster

Province de Namur 

- Rochefort

- Vresse-Sur-Semois

Province de Luxembourg

- Durbuy

- Libin

- Libramont

- Habay

- Léglise

- Bouillon

- Saint-Hubert

Province de Hainaut

- Chimay

Quelles sont les règles?

Premièrement, arroser son jardin, laver sa voiture, ou encore remplir sa piscine à l'eau potable sont des comportements proscrits jusqu'à nouvel ordre. Ceux qui bénéficient d'une citerne peuvent l'utiliser jusqu'à épuisement. Pour lever ces restrictions, il faudra attendre qu'il pleuve suffisamment. Le centre régional de crise juge la situation préoccupante mais gérable.


 

Vos commentaires