En ce moment
 
 

Comment aider vos enfants à gérer leurs peurs? Un psychothérapeute répond (vidéo)

Comment aider vos enfants à gérer leurs peurs? Un psychothérapeute répond
© Enrique Meseguer de Pixabay & RTL INFO
 
 

Simon Orenbach et sa fille Julia étaient invités sur le plateau du RTL INFO Bienvenue afin de parler des peurs des enfants et de comment les surmonter.

Simon Orenbach, psychothérapeute spécialisé dans l'enfance, a sorti le livre "Le rouge-gorge et le grand magicien - Julia". Cette histoire amène plusieurs pistes pour libérer les plus petits de leurs peurs et aider les parents à en parler. C'est sa fille Julia qui l'a inspiré pour cette histoire. Elle "l'a mis à l'épreuve". "J'avais énormément d'histoires à raconter. J'étais bercé par les histoires comme je suis Franco-Russe du côté de ma mère et Américain du côté de mon père", explique-t-il, aux côtés de sa fille. "Un jour, Julia m'a dit: "papa, j'ai besoin de toi". Là, c'était vraiment l'épreuve qui m'était lancée et je suis ravi de l'avoir fait", précise le psychothérapeute.

La fille confie avoir moins de peurs qu'avant grâce à son père. "Il m'a beaucoup aidé". "J'avais peur d'avoir des maladies, de ne pas avoir des bons points à l'école", raconte l'enfant.

Simon Orenbach explique que les histoires ont un pouvoir... Ce sont les métaphores. À travers les métaphores, on peut trouver ses propres ressources. "Les idées irrationnelles qu'on transforme en idées rationnelles... On arrive à se refléter à travers certaines histoires. Pour moi, les métaphores sont mon cheval de bataille. C'est l'outil avec lequel je travaille".

Quelles sont les peurs les plus fréquentes chez les enfants?

"Il y a des peurs qui sont archaïques comme je vais mourir, je vais avoir mal. Ca, csont des peurs qui sont ancrées vraiment chez les êtres humains en général. Les enfants ont peur d'avoir mal... Ce sont vraiment des peurs qui sont inscrites dans les gènes", dit Simon Orenbach. 

Ensuite, il y a des peurs un peu plus évoluées. "C'est l'abandon... Mes parents vont me quitter. Comment je vais faire pour gérer ma chambre seul".

 Et il y a les peurs plus liées à l'ego. "On va me juger. On va se moquer de moi".

À l'approche d'Halloween, comment aider les enfants à gérer leurs peurs ?

"Il faut les laisser parler pour essayer de se rendre compte que finalement leurs peurs sont irrationnelles". Par exemple, un enfant qui dit avoir des cauchemars, on ne va pas lui dire "ce n'est qu'un rêve". Mais on va lui dire : "raconte-moi ton cauchemar", conseille le spécialiste. L'enfant va raconter ce cauchemar jusqu'à la fin. C'est-à-dire jusqu'au moment où il se réveille. Il va alors réaliser par lui-même qu'il s'agissait d'un rêve.


 

Vos commentaires