En ce moment
 
 

Déconfinement - Les marchés ne pourront rouvrir qu'avec un maximum de 50 étals: "C’est une CATASTROPHE"

  • Coronavirus en Belgique: les marchés peuvent rouvrir sous certaines conditions

  • Déconfinement - Les marchés autorités à rouvrir à de strictes conditions: "C’est une CATASTROPHE"

 
CORONAVIRUS

Les marchés jusqu'à cinquante maraîchers sont autorisés à rouvrir moyennant le feu vert des autorités locales. Un plan de circulation devra être élaboré. Le port d'un masque ou d'une protection bucco-nasale sera obligatoire pour les commerçants et leur personnel et sera fortement conseillé pour les clients.  

Les commerces ambulants sont-ils satisfaits de cette mesure? Est-ce "un bon début"?

"C’est un début mais on n’est pas satisfait évidemment. C’est la catastrophe parce que 50 marchands, ça signifie que les marchés dans les villes comme Waremme, Huy, Hannut ou Eghezée ne vont pas pouvoir rouvrir", a déclaré Léonard Monami, le président de la FENACA, la fédération nationale du commerce ambulant. "Or les marchés, par définition, ce sont les circuits cours qui vont en ville pour vendre leurs produits. C’est une catastrophe car il n’y a que les petits marchés de campagne qui vont pouvoir rouvrir. Il y a une solution, c’est que les villes qui ont plus de 50 marchands partagent leurs marchés en deux, mettent la moitié des marchands sur une place et l’autre moitié sur une autre place, mais est-ce que les communes vont accepter ? Ce sera une double organisation."

Le marché de la Batte à Liège, ce sont des centaines de commerçants. Comment va-t-on procéder pour faire un choix ?

"Il y a 300 marchands donc la Batte ne pourra pas rouvrir. Ce ne sont que les marchés où il y a aura moins de 50 marchands. C’est pour ça que je vous explique que c’est une catastrophe. A Charleroi ou au marché du Midi, c’est la même chose. Je vais donc demander des aides supplémentaires à la Région wallonne car il y a des marchands qui ne vont pas recommencer et préférer rester avec le droit passerelle plutôt que de faire des recettes nulles. Je suis très déçu", a conclu Léonard Monami.

> CORONAVIRUS en Belgique : les dernières infos

 

Vos commentaires