En ce moment
 
 

La vaccination va empêcher de nombreux cas de thromboses: voici pourquoi

La vaccination va empêcher de nombreux cas de thromboses: voici pourquoi
 
 

Parmi les raisons invoquées par ceux qui hésitent à se faire vacciner, il y a la crainte d'effets secondaires. Nous avons beaucoup parlé de très rares cas de thromboses, dites atypiques, associées à certains vaccins. Quels sont exactement les risques encourus, avec ou sans vaccin, de développer une thrombose ?

Quel est le risque de développer une thrombose veineuse cérébrale atypique (liée à la vaccination) si on se fait vacciner contre le Covid 19 ? Pour le vaccin de Johnson & Johnson, de type adénovirus, on a enregistré 1,9 cas par million de doses déjà administrées. C’est très peu, mais le recul est encore faible. Pour Astra Zeneca, adénovirus également, le risque est plus élevé: 10 cas enregistré par million de doses. C’est presque 5 fois plus, mais cela reste très peu.

Pour les autres vaccins, à ARN Messager, Pfizer et Moderna, aucun cas de ce type répertorié pour l’instant. Alors, comment expliquer ces différences ?
Jean-Michel Dogné, expert en sécurité des vaccins à l'agence belge des médicaments, explique: "On ne connait pas encore la cause. Des hypothèses sont actuellement à l'étude, notamment sur le virus lui-même et ce qu'on appelle l'adénovirus qui contient le matériel génétique pour entrainer la vaccination. Donc des hypothèses sont à l'étude pour voir si c'est vraiment l'adénovirus en tant que tel et quel constituant de l'adénovirus entraine ces événements."

La vaccination va empêcher de nombreux cas de thromboses

Ces thromboses dites "atypiques" (suite à la vaccination) sont associées à un taux de plaquettes qui chute. Pour l’instant, on en meurt dans 20 à 30% des cas, contre 5 à 10% en cas de thromboses classiques. On a bien enregistré quelques cas de thromboses classiques chez des patients qui avaient reçu un vaccin Pfizer ou Moderna, mais pas plus que dans la population générale non vaccinée. Pfizer: 4 cas par million de doses - Moderna : 4 cas par million de doses.

On peut donc même dire que la vaccination va empêcher de nombreux cas de thromboses. Pourquoi? Jean-Michel Dogné détaille: "Quel que soit le vaccin, ils vont prévenir des thromboses. (...) Comme on va prévenir des hospitalisations et que les hospitalisations avec le covid sont associées à des thromboses, tous les vaccins vont prévenir des thromboses." En résumé: en vous faisant vacciner, vous avez forcément moins de chance de vous faire hospitaliser à cause du covid et donc de développer une thrombose lors de votre hospitalisation.

Et les chiffres le démontrent: vous avez donc au maximum 0.0005% de chance de développer une thrombose veineuse cérébrale atypique en vous faisant vacciner et 15% de chance d’en développer une si vous êtes hospitalisé pour un covid sévère. Et 2.13% de chance de mourir si vous êtes atteint par la maladie, quelle que soit sa virulence.




 

Vos commentaires