En ce moment
 
 

Rush sur les chaufferettes: les terrasses ne sont pas encore ouvertes, mais il y a déjà des ruptures de stock

Rush sur les chaufferettes: les terrasses ne sont pas encore ouvertes, mais il y a déjà des ruptures de stock
©Belga
 
CORONAVIRUS
 

A moins de 20 jours de la réouverture des terrasses, l'horeca s'organise et commence à acheter du matériel, notamment des appareils pour chauffer les terrasses : des champignons au gaz, des chaufferettes, des canons à chaleur, …

Dans la plupart des magasins, il y a actuellement une rupture de stock. Mais cette rupture de stock existait déjà avant l'intérêt de l'horeca pour ce genre de matériel. C'est déjà le cas depuis cet hiver, car de nombreuses personnes ont acheté ces chauffages de terrasses, pour passer leurs fêtes à l'extérieur ou recevoir plus de gens dehors.

Certains magasins nous disent qu'ils n'ont pas encore beaucoup de demandes de l'horeca (car les cafés et restaurants attendraient encore la confirmation officielle du gouvernement, avant d'investir dans ce genre de matériel). Ceci-dit, le jour où l'horeca voudra acheter ces chauffages, cela ne sera souvent pas possible, vu qu'il y a déjà une rupture de stock.

Dans plusieurs magasins, des nouvelles commandes ont été passées mais elles n'arriveront pas avant le mois de juin. C'est entre autres dû au fait que les producteurs de ces appareils viennent souvent d'Asie, où les exportations ne sont plus si faciles qu'avant, et où le marché local est déjà saturé.

Autre alternative : la location. Un louageur de matériel de terrasse nous confirme que les demandes sont déjà très fortes de la part de l'horeca, pour des chauffages de terrasse, ou pour des tentes ou chapiteaux.

La demande est aussi boostée par les personnes qui vont se marier dans leur jardin.

 




 

Vos commentaires