En ce moment
 
 

"Je l'ai vu sur ma terrasse": quel est ce papillon aux ailes rosées et muni d'une SPIRITROMPE? (photos)

© ALERTEZ-NOUS

Vous êtes nombreux à nous envoyer des photos d'insectes, vous interrogeant sur des spécimens que vous découvrez pour la première fois. Des spécialistes apportent leur éclairage.

"Pourriez-vous me dire quel est cet insecte ? Il fait entre 7 cm et 8 cm de long. C'est la première fois que je vois cette espèce de papillon dans mon jardin", nous écrit Christian via le bouton orange Alertez-nous. Il n’est pas le seul à l’avoir observé cet été et à le découvrir pour la première fois. Laurent, habitant d'Eghezée, se demande aussi de quelle espèce il peut s’agir. "Je l’ai vu sur ma terrasse ce matin. Pouvez-vous me dire ce que c’est ?", nous adresse-t-il en joignant deux clichés.

Ce type de papillon est pourtant assez commun en Belgique et en Europe occidentale de manière générale. Patrick Lighezzolo, spécialiste des papillons chez Natagora, l'association de protection de la nature, l’a immédiatement reconnu. Il s’agit du sphinx du troène. "Pour la petite anecdote, dans la nuit du 11 juin 2017, nous en avons observé 35 à la réserve naturelle dans le Parc de Furfooz, le site de l’Asbl Ardenne et Gaume". Il est observable en été, principalement durant le mois de juillet et début août.

Comme sur la photo ci-dessus, le sphinx de troène a la particularité d’avoir des ailes supérieures rosées. "Le rose est assez rare dans le monde animal et plus particulièrement chez un insecte nocturne », nous précise le spécialiste de Natagora. Il a toutefois tendance à passer inaperçu en raison de son mimétisme. "Une fois posée, les ailes cachent le corps du papillon. C’est un camouflage important", nous informe Jean-Yves Zimmer, directeur à l’insectarium Jean Leclercq – Hexapoda. Lorsqu’il se sent menacé, il lui suffit d’ouvrir ses ailes et sa couleur vive écarte les prédateurs. C’est une forme de protection.


© ALERTEZ-NOUS

Sa taille est également impressionnante, environ une dizaine de centimètres. Pour se nourrir, il dispose d’une très longue trompe qu’on appelle la "spiritrompe". "Cet appareil buccal est comme une grande paille. Elle lui permet d’aller chercher le nectar chez des fleurs qui ont une corolle profonde", nous apprend Jean-Yves Zimmer. Cette technique lui permet d’obtenir une plus grande quantité de nectar dans les fleurs comme le pétunia, contrairement aux autres papillons.


Un papillon de nuit en activité la journée

Bien que cette espèce soit catégorisée comme papillon de nuit, il ne se comporte pas exactement comme les autres insectes de nuit. "C’est un papillon de nuit sur papier mais il est très actif en journée. On peut donc l’observer en train de se nourrir au crépuscule ou à la tombée de la nuit", nous explique Jean-Yves Zimmer.


© ALERTEZ-NOUS

A la différence des autres papillons, le sphinx a aussi une bonne capacité de vol. Il est généralement plus rapide et donc plus efficace, en particulier lorsqu’il se nourrit.


Une chenille volumineuse

Si le papillon est impressionnant de par sa couleur et sa taille, la chenille l’est tout autant. "Elle est de couleur verte et est très volumineuse", d’après les deux spécialistes. Par ailleurs, elle est  pélophage, c’est-à-dire qu’elle mange plusieurs espèces de feuillage. En cas d’attaque, elle dispose d’un appareil défensif très particulier. "La chenille a un appendice, une sorte de crochet. Quand un oiseau s’approche, elle montre ce crochet pour le faire fuir", nous informe Patrick Lighezzolo.

Le stade de la chenille ne dure environ que trois semaines. L’insecte descend ensuite au niveau du sol pour creuser une petite cavité ou trouve un petit interstice dans les écorces. Il se cristallisera pendant plusieurs mois pour ensuite prendre la forme de papillon l’année suivante.

© NATAGORA

Vos commentaires