En ce moment
 
 

Les aliments qui contiennent trop d'oxyde d'éthylène rappelés: cette substance est-elle vraiment dangereuse?

 
 

Vous l'avez peut-être remarqué en magasin, de nombreux produits alimentaires ont été rappelés ces dernières semaines. 

Ce qui est pourchassé, c'est l'oxyde d'éthylène. Il s'agit d'un désinfectant gazeux utilisé pour éviter des moisissures et détruire les bactéries. Il est autorisé dans certains pays comme l'Inde, mais il est interdit en Europe.

"C'est un produit qui n'est pas autorisé en Europe, car il est potentiellement cancérigène", explique Stéphanie Macquoi, porte-parole de l'Agence fédérale de sécurité de la chaîne alimentaire.


 

Mais cette substance est-elle vraiment dangereuse? "C'est une substance qui est cancérogène chez l'homme par inhalation, surtout en milieu professionnel. Par ingestion, on n'a que des données peu pertinentes chez l'animal exposé massivement. Des animaux qui ont développé après gavage des cancers au niveau d'un organe qui n'existe pas chez l'homme", précise Alfred Bernard, professeur de toxicologie - UCLouvain.


Selon Stéphanie Macquoi de l'AFSCA, on est plutôt dans le cas d'un risque chronique potentiel. "Ça veut dire qu'il faudrait consommer tous les jours dans une certaine quantité des denrées alimentaires non-conformes pour qu'il y ait un risque pour le consommateur".

Tolérance zéro en Europe

Le danger en le consommant est donc très faible, mais l'Europe impose la tolérance zéro. "L'interdire est une bonne idée, mais aboutir à un gaspillage important d'aliments qui comportent très peu ou pas de risque est un peu excessif à mon sens", estime Alfred Bernard, professeur de toxicologie.

L'impact économique pour les entreprises alimentaires pourrait être énorme. L'approche devrait être réévaluée au mois de septembre. 

LIRE AUSSI: Ketchup, nouilles, crèmes glacées et chocolats rappelés car ils contiennent trop d'oxyde d'éthylène: que risque-t-on si on en a mangé ?

Pour rappel

Il y a quelques jours, et en accord avec l'Afsca (sécurité chaine alimentaire), La William a rappelé ses sauces Tomato Ketchup, Curry Ketchup et sauce Martino sur le marché belge, en raison d'une teneur trop élevée en oxyde d'éthylène (voir détails sur le site de l'Afsca). La marque a demandé à ses clients de ne pas les consommer et de les retourner. L'Afsca avait également annoncé le rappel de soupes instantanées de nouilles aux fruits de mer de la marque Nongshim, toujours pour une teneur trop élevée en résidus d'oxyde d'éthylène. Le lot TM 21 a été vendu via les points de vente du Exoticworld et du Kathmandu à Leuven

Par ailleurs, la société Froneri, en accord avec l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a retiré de la vente les glaces "Vanille Noug" de la marque Extrême et les a rappelé auprès des consommateurs en raison d'une teneur trop élevée en résidus d'oxyde d'éthylène.

Pour les mêmes raisons, la société Froneri a retiré également de la vente certains produits de la gamme La Laitière (Caramel Beurre salé 510 grammes, Crème Brûlée 510 grammes et Vanille pécan 510 grammes). La société a retiré enfin pour des raisons identiques certains produits de la gamme Daim, Milka et Toblerone. L'ensemble des produits rappelés ont été vendus via les magasins Leader Price présents en Belgique.


 




 

Vos commentaires