En ce moment
 
 

La France met en service le premier de ses avion C-130J Super Hercules: à quoi vont-ils servir?

La France met en service le premier de ses avion C-130J Super Hercules: à quoi vont-ils servir?

L'armée de l'Air française a mis en service lundi son premier avion de transport C-130J Super Hercules, commandé à quatre exemplaires pour épauler sa flotte vieillissante de C-160 Transall et de nouveaux Airbus A400M Atlas victimes de maladies de jeunesse, dans l'attente de la formation d'une unité franco-allemande utilisant le même appareil américain.


"C'est une promesse, une bouffée d'air"

Cet avion a été mis en service au sein de l'escadron 2/61 Franche-Comté lors d'une cérémonie qui s'est déroulée sur la base aérienne 123 d'Orléans-Bricy (centre de la France) en présence de la ministre française des Armées, Florence Parly. "Voir arriver aujourd'hui à Orléans, le premier de quatre C-130J, c'est l'assurance de disposer d'équipements tactiques fiables, modernes et efficaces. Le C-130J permettra de remonter la disponibilité de nos matériels et l'activité de nos équipages pour renforcer leurs compétences tactiques, améliorer les capacités d'entrainement et de formation. Ce C-130J, c'est une promesse, une bouffée d'air pour compenser la lente érosion et le vieillissement des flottes d'ancienne génération qui ont tant servi en opérations, en attendant la pleine montée en puissance de notre parc d'A400M", a affirmé Mme Parly.

Selon le ministère des Armées, la livraison d'un deuxième C-130J-30 est prévue au cours du deuxième trimestre 2018. Suivront en 2019 deux KC-130J, capables de ravitailler en vol des avions de combat et certains hélicoptères de transport.

Une future flotte commune avec l'Allemagne

La France et l'Allemagne ont de plus prévu de constituer à partir de 2021 une flotte commune de Super Hercules. A cet horizon, une unité binationale d'avions de transport militaire s'installera sur la base aérienne d'Evreux (centre) avec l'idée, centrale, de rendre les appareils opérationnels pour les deux forces armées. L'unité sera composée de 200 hommes et aura au minimum à sa disposition quatre C-130J par pays - l'Allemagne cherche à en acquérir entre quatre et six, notamment en raison des difficultés que rencontre le programme A400M d'Airbus, avec un feu vert du Bundestag attendu en 2019.

L'entrée en service du premier C-130J français est intervenue, à quelques jours près, trente ans après la livraison du premier C-130H - une version plus ancienne de l'avion du constructeur américain Lockheed Martin - à l'armée de l'Air.

Cet avion était arrivé en France le 7 décembre 1987. Entre 1987 et 1997, l'armée de l'Air a acquis quatorze C-130H dont neuf en version longue (C-130H-30).

Vos commentaires