En ce moment
 
 

Une tonne de cocaïne saisie en Espagne: la drogue était cachée de manière très astucieuse... dans de la pierre

Les enquêteurs ont eu beaucoup de mal à détecter la drogue à puis à l'extraire. L'Espagne est l’un des pays d'Europe où l’on consomme le plus de cocaïne.

Ces paquets de cocaïne n’ont été détectés ni par les chiens ni par les scanners. Et c’est à coup de marteaux que les enquêteurs ont littéralement extirpé la drogue, dissimulée de manière très habile dans de la pierre. En tout, 785 plaques de cocaïne de plus d’un kilo chacune ont été débusquées. Cette saisie a été réalisée grâce à une enquête longue et minutieuse.

"Il y a un an et demi, nous avons reçu l’information qu’une organisation introduirait ou tenterait d’introduire une quantité importante de cocaïne en Espagne et de l’exporter par la suite à travers l’Europe. Nous avons donc commencé les enquêtes en septembre 2017", raconte Gabriel Sanchez, le Chef de la police judiciaire de la brigade des stupéfiants de Madrid.

Pour cacher la drogue, il a fallu 188 tonnes de pierres, arrivées en Espagne, en provenance de l’équateur. C’est la première fois qu’un tel système est mis à jour.


Le mode de vie du couple a éveillé les soupçons

À la tête de l’organisation se trouve un couple de Vénézuéliens sans travail, mais qui vivait dans le luxe.

"Nous avons eu des soupçons en raison de leur mode de vie, de leurs habitudes, de leur contact en général. Ainsi que de nombreux voyages à travers le monde, qu’ils ont effectué comme aux États-Unis ou au Mexique ; et c’est à partir de là que nous avons commencé les investigations", indique Gabriel Sanchez.

Les autorités ont confisqué près de 41 tonnes de cocaïne en 2017. Un chiffre qui représente presque 30% du volume de cette drogue saisie dans toute l’Union européenne.

Vos commentaires