En ce moment
 
 

Découvertes rares à Arlon: un quartier datant du 16ème siècle sorti de terre sous le parc Léopold

 
 

Le chantier d’aménagement du futur Espace Léopold se poursuit dans le centre d’Arlon. Les ouvriers et pelleteuses s’activent depuis plusieurs mois pour créer, à terme, un parking souterrain sous la place Léopold et réaménager entièrement la place et le parc. C'est l’occasion pour la Région Wallonne de mener des fouilles archéologiques.

Arlon est l’une des plus anciennes villes de Belgique. Des vestiges d’un vicus gallo-romain, c'est-à-dire une petite agglomération, y ont déjà été trouvé dans cette petite bourgade située à la croisée de deux importantes chaussées romaines.

Des découvertes datant de la seconde moitié du 16ème siècle

Dans ce chantier-ci, aucun vestige gallo-romain n'a été trouvé. Les découvertes renvoient à une autre époque du chef-lieu. Dans un premier temps, les archéologues pensaient qu'il s'agissait d'un ancien bastion. En réalité, ce sont des maisons organisées autour de petites rues qui sortent de terre ces derniers jours. Cet ensemble remonterait à la seconde moitié du 16ème siècle. Il s’agit de petites maisons avec des soubassements en pierre surmontés de colombages en bois remplis avec du torchis en terre. On retrouve d’ailleurs des fosses d’extraction d’argiles pour les construire. Des éléments céramiques, des morceaux de carreaux de poêle et des monnaies anciennes permettent de dater l’ensemble à la seconde moitié du 16è siècle. Ce quartier a été par la suite comblé et oublié. Ainsi, il s'agit d'une importante découverte pour les archéologues et historiens d’Arlon. Les découvertes datant de cette époque sont rares et très peu documentées. 

Toutes les découvertes sont photographiées, inventoriées, dessinées sur des plans et remises en situation à l’aide de photos prises par un drone. Cet ensemble disparaitra dans le cadre du chantier de construction de l’espace Léopold.

D'ici quelques semaines, les vestiges vont disparaître pour permettre la création d'un nouveau parking souterrain.


 




 

Vos commentaires