En ce moment
 
 

Les enfants de Claudine, tuée dans son jardin à Saint-Nicolas, en colère: "Après un an, on libère un assassin, c'est révoltant"

Les enfants de Claudine, tuée dans son jardin à Saint-Nicolas, en colère:

A savoir

Ne ratez pas l'émission "Indices" qui évoquera en détails cette affaire ce soir, juste après le RTL INFO 19H.

Le 9 février 2018, Claudine Hallut est assassinée dans son jardin à Saint-Nicolas, en région liégeoise. C'est Daniel Mathy, son mari, qui l'a poignardée à plusieurs reprises. Ils étaient en instance de divorce. Quelques jours plus tard, elle devait témoigner contre lui dans une affaire de pédophilie. En aveux des faits, le septuagénaire a été libéré il y a deux mois, dans l'attente de son procès. Une libération que les enfants de Claudine ne comprennent pas. Ce soir, ils témoignent dans l'émission "Indices", juste après le RTL INFO 19H.

"Cette libération, c'est pire qu'un scandale", déplore Cédric Dardenne, un père de famille âgé de 32 ans."Ce qui nous choque, c'est qu'après un an, on libère un meurtrier qui a été attrapé sur les faits et qui a avoué. En disant qu'il peut être libéré en attendant son procès en assisses", ajoute-t-il avec un brin de colère dans la voix.

Cet habitant de Saint-Nicolas est encore révolté par cette décision judiciaire prise en février dernier. Tout comme ses trois sœurs Sandra, Sabine et Cindy. Aujourd'hui, ils veulent exprimer leur colère, leur incompréhension et leur tristesse. 


"Il attendait ma maman là avec toute une panoplie d'armes"

Il y a un peu plus d'un an, leur maman Claudine est assassinée dans le jardin de sa maison sociale située à Saint-Nicolas, en région liégeoise. Elle avait 61 ans. En aveux des faits, son ex-mari Daniel a expliqué lui-même les circonstances du drame. C'était le 9 février 2018.

"Comme il l'a fait lors de la reconstitution, il a escaladé la barrière de la voisine et est entré par le jardin arrière vers 4h du matin. Il est ensuite allé se cacher dans l'abri de jardin qui se trouve juste à la sortie de la porte arrière de la maison. Il attendait ma maman là avec toute une panoplie d'armes. Il avait plusieurs couteaux, des cutters", raconte Cédric. "Il s'est acharné sur maman, il l'a poignardée à plusieurs reprises, il lui a tranché la gorge. Vous imaginez l'horreur", souligne Cindy, la plus jeune des filles.

Inculpé pour assassinat, le septuagénaire a été incarcéré à la prison de Lantin.


Un dossier d'attouchements derrière ce drame ?

Selon la famille Dardenne, Daniel affirme qu'il s'agit d'un crime passionnel. Une version des faits que les enfants de Claudine contestent fermement. Pour eux, leur ex-beau-père ne voulait pas qu'elle témoigne dans un dossier de pédophilie. Cette affaire a éclaté quelques années plus tôt.

Un jour d'octobre en 2013, la fille de Cindy fait des révélations autant inattendues que bouleversantes. La fillette, alors âgée de 5 ans, refuse d'être gardée par Daniel. Selon l'enfant, il lui fait subir des attouchements.

Suite à cela, les relations familiales se dégradent. La situation dégénère et aboutit à un drame: la mort de Claudine. 

Ce soir, dans l'émission "Indices" sur RTL TVI, Cindy, Sabine et Cédric témoignent. Ils racontent en détails tous les rebondissements de cette affaire. Et ils sont particulièrement révoltés suite à la décision récente de la justice de libérer Daniel. Depuis le 18 février dernier, le septuagénaire est en effet libre, dans l'attente de son jugement.

"On vit avec la rage au ventre avec cette décision. Ce n'est pas possible quoi. Je ne peux pas comprendre qu'on puisse libérer un tel individu après un an de prison en attente des assises après ce qu'il a fait", s'énerve Cindy.

Vos commentaires