En ce moment
 

Raquel Garrido à Yann Moix: "Je ne vous ai jamais senti en empathie avec les Palestiniens"

Raquel Garrido à Yann Moix:
© Balance ton post !

Jeudi soir, Yann Moix était invité sur le plateau de l'émission Balance ton post !. Il a répondu aux questions des chroniqueurs de Cyril Hanouna. Raquel Garrido est revenue sur le soutien de Yann Moix à Israël. "Je voulais revenir sur votre amour de la pensée juive et comment la pensée juive (...) vous avez décrit l'empathie que vous aviez avec les opprimés. Et là, je me permets de souligner qu'il y a une faille dans votre raisonnement Yann Moix", a lancé Raquel Garrido à l'écrivain.

> Pour retrouver l'extrait après 1h07 de vidéo, CLIQUEZ ICI

"Vous faites beaucoup de démonstrations qui sont en général assez convaincantes et plutôt bien ficelées. Il y a un point que j'ai relevé (...) c'est la sincérité de votre empathie qui me parait être discutable. Pour la raison qu'il y a au moins une catégorie de population avec laquelle je ne vous ai jamais senti en empathie: c'est les Palestiniens", a précisé l'avocate.

"Vous avez raison de soulever le sujet...", est intervenu Cyril Hanouna. "Ca fait des années que vous êtes très vocal pour la défense des gouvernements successifs d'Israël...", a poursuivi la femme.

"Donc on me traite d'antisémite ce soir et de pro-sioniste, c'est un peu difficile comme situation", a répondu Yann Moix. "C'est une question qui revient sur les réseaux", a précisé Cyril Hanouna.

"Vous avez fait beaucoup d'efforts pour rendre très visible votre soutien et votre solidarité avec les différents gouvernements successifs d'Israël, même quand ils faisaient des choses atroces aux Palestiniens", a insisté Raquel Garrido.

"Mon combat n'est pas politique ni géopolitique. Il est intellectuel. Et il est vrai que je connais très peu la philosophie arabe ou palestinienne, je connais très peu les auteurs palestiniens, je connais très peu cette culture. Je suis imprégné et impressionné par une école philosophique qui est la pensée juive pour des raisons strictement intellectuelles (...) Au bout d'un moment, quand on commence à s'intéresser à quelque chose intellectuellement, ça a des considérations politiques, ça a des conséquences sur aujourd'hui. Et vous avez raison. Le fait de m'intéresser à la pensée juive fait que de manière naturelle, et on peut me le reprocher, j'ai été conduit de manière parfois systématique à défendre l'Etat d'Israël et c'est vrai que je continue à le faire, même Alain Finkielkraut me le reproche, mais heureusement monsieur Finkielkraut, ne résume pas à lui tout seul la communauté juive", a répondu Yann Moix.

"Est-ce que vous avez l'intention de vous intéresser à d'autres écrits?", a voulu savoir Cyril Hanouna.

"Je suis très proche de l'UEJF, l'Union des étudiants juifs de France. Eux, prennent toujours en considération la question palestinienne et ils vont dans les territoires occupés. Ils s'arrangent pour que des médecins aillent soigner gratuitement des Palestiniens en souffrance et c'est pour ca que c'est cette association-là ne tombe jamais dans le panneau de mettre un camp contre l'autre, c'est pour ça que j'ai toujours été proche de ceux-là", a précisé l'écrivain.

"Je dis un peu le ressenti qu'on a et le ressenti qu'ont les téléspectateurs sur les réseaux sociaux... Au contraire de l'UEJF, qui ne met jamais un camp contre l'autre, on a eu l'impression parfois que vous mettiez un camp contre l'autre", a dit Hanouna.

"Peu de gens extra-communauté juive défendent la communauté juive, ou Israël ou le sionisme et c'est vrai que, on me l'a reproché, je suis un des rares "goïm" (non-Juif)... Je me vis comme quelqu'un qui a sa place dans le judaïsme, mais comme non-juif. Et je crois que la parole juive est tellement, aujourd'hui, juive qu'il était de mon devoir intellectuel que quelqu'un extra-communauté puisse avoir un avis extérieur. Et je me suis fait cet avis seul en étudiant. Et je ne vous dis pas, Raquel, que j'ai la science infuse. Mon rêve serait vraiment d'aller sur place, dans les territoires occupés, et de rencontrer des Palestiniens, chose que je n'ai jamais faite", a répondu Moix.

> Pour retrouver l'extrait après 1h07 de vidéo: CLIQUEZ ICI

Vos commentaires