En ce moment
 

L'astuce qui pourrait permettre à la Russie de jouer la Coupe du Monde 2022 malgré la suspension pour dopage

L'astuce qui pourrait permettre à la Russie de jouer la Coupe du Monde 2022 malgré la suspension pour dopage

La Fifa a émis lundi la volonté de "clarifier les conséquences" sur les compétitions de football de la suspension de la Russie pour quatre ans de toutes compétitions, notamment le Mondial 2022.

La Russie pourra participer aux qualifications à la Coupe du monde 2022 de foot, mais pas en tant que telle à la phase finale de la compétition organisée au Qatar, selon les sanctions prises par l'Agence mondiale antidopage (AMA), a précisé l'AMA, lundi à Lausanne.

"Pour les qualifications au Mondial-2022, il n'y aura pas de conséquences, les recommandations ne s'appliquent pas", a expliqué le directeur général de l'AMA, Olivier Niggli. "La décision s'applique à la phase finale de la Coupe du monde, parce qu'elle décide du titre de champion du monde", a ajouté Jonathan Taylor, président du comité de révision de la conformité (CRC) de l'AMA.

Lundi matin, l'AMA a exclu la Russie des Jeux olympiques et de tout Championnat du monde sur une période de quatre ans, les plus lourdes sanctions de son histoire, pour punir Moscou d'avoir récidivé dans la triche en falsifiant des données de contrôles.

Les sanctions imposées par l'AMA laissent la possibilité aux sportifs de participer sous drapeau neutre à condition d'avoir prouvé leur non-implication dans le scandale de dopage d'Etat et la falsification de données antidopage. Dans ce cas, ces sportifs ne représenteront officiellement pas la Russie, dont ni le drapeau ni l'hymne n'auront droit de cité durant ces compétitions. "Si les Russes se qualifient, une équipe représentant la Russie ne peut pas participer" au Mondial-2022 au Qatar. "Mais ils peuvent faire une demande pour participer comme équipe neutre", a ajouté Taylor, lors d'une conférence de presse à Lausanne. "Les questions d'uniforme ou autres seront définies soit par nous soit par le Tribunal arbitral du sport", a complété Niggli.

"La Fifa a pris note de la décision du comité exécutif de l'Agence mondiale antidopage. Elle est en contact avec l'AMA et l'ASOIF - l'association des fédérations olympiques- afin de clarifier les conséquences de cette décision sur les compétitions de football", a indiqué un porte parole de l'institution.

Outre l'interdiction pour ses sportifs de participer sous le drapeau national, les sanctions décidées par l'AMA lundi interdisent à la Russie d'organiser des événements sportifs et à des représentants de son gouvernement de se rendre sur le théâtre d'"événements majeurs"

L'Euro-2020, dont quatre matches se dérouleront à Saint-Petersbourg, n'est pas concerné par les sanctions.

Vos commentaires