Accueil Sport

Thierry Neuville INCENDIE Sébastien Ogier et Ott Tanak après le Rallye de Turquie

Visiblement fâché de ne pas avoir remporté le Rallye de Turquie, Thierry Neuville s'en est pris à ses rivaux pour le titre après l'épreuve. Visiblement remonté, il n'a pas hésité à faire part de son ressenti.

Ce Rallye de Turquie aura finalement souri à Ott Tanak, vainqueur au volant de sa Toyota et revenu à 13 unités de notre compatriote. Peu à son aise en début de course, Tanak a profité des circonstances pour grappiller des points. 

Une situation qui n'a visiblement pas plu à Neuville. "Quand je pense qu’il m’avait traité de “Fucking bastard” en Allemagne, en prétendant que j’avais eu de la chance de finir 2e sans avoir été très performant", a-t-il expliqué au journal Le Soir. "Ici, il n’en a pas touché une, et le voilà pourtant revenu dans la course au titre".

Il s'en prend ensuite à Sébastien Ogier. Le Belge regrette qu'il ait encore eu besoin de ses équipiers pour limiter les dégâts après sa sortie. "je m’en sors bien parce qu’Ogier n’a pas profité de notre abandon. Mais lui, c’est de sa faute !", explique Neuville. "Moi, c’est la mécanique qui m’a joué un vilain tour, même si c’est la première fois cette saison. En plus, Ogier prend à nouveau un point grâce à la tactique d’équipe, ça en devient lourd…".


"Quand tu commences à jouer comme ça..."

Neuville va même encore plus loin, affirmant qu'Ogier pourrait profiter de sa bonne relation avec Ott Tanak pour influencer la lutte pour la couronne mondiale. "je suis certain que s’il se rend compte qu’il n’est plus dans la course, Ogier sera capable de tout mettre en œuvre pour privilégier son ami Tanak", a-t-il affirmé. "Seb n’a jamais caché qu’il appréciait Ott ; en tout cas bien plus que moi! Il ne manque jamais de le mettre en avant, histoire sans doute de me bousculer un peu".

Une tactique qui pourrait démontrer une certaine fragilité mentale ? "Je pense que c’est la preuve qu’il vit mal ce qu’il se passe. Encore aujourd’hui, jouer la tactique d’équipe, c’est une belle reconnaissance pour notre performance. Quand tu commences à jouer comme ça, c’est que tu as peur de ne pas pouvoir gagner par tes propres capacités", explique Neuville.

Des propos virulents qui risquent de faire le tour du petit monde du rallye.

À la une

Sélectionné pour vous