En ce moment
 

Un monument est sur le point de se retirer: Serena Williams annonce la fin de sa carrière

Un monument est sur le point de se retirer: Serena Williams annonce la fin de sa carrière
 
 

Serena Williams s'apprête à mettre un terme à sa carrière. L'Américaine s'est exprimée dans un essai publié dans Vogue pour exprimer "avec ses mots et à sa façon ses adieux au tennis", préface le magazine américain.

A 41 ans, lauréate de 23 titres en Grand Chelem, la cadette des soeurs Williams sait que l'heure de la retraite approche. "Je n'ai jamais aimé le mot retraite. Ce n'est pas un mot d'actualité pour moi. Je préfère parler de transition. Peut-être que le meilleur mot pour décrire ce que je fais est 'évoluer'. Je suis ici pour vous dire que je vais évoluer loin du tennis, vers d'autres choses qui sont importantes pour moi".

Maman depuis 5 ans d'une petite fille, Olympia, Serena Williams songe à agrandir la famille et à développer encore ses affaires. "J'ai toujours été réfractaire à admettre que je devrais un jour arrêter de jouer au tennis. J'en ai parlé avec mon mari, Alexis, mais c'est un comme un sujet tabou. C'est un sujet de conversation que je ne sais pas avoir avec mon père et ma mère. Mais le moment approche et je commence à pleurer. Je pense que la seule personne à qui je peux vraiment en parler, c'est mon thérapeute. Il n'y a aucun plaisir à ça. C'est une grande douleur. C'est la chose la plus difficile que je pouvais imaginer. Je déteste cela. Je suis à la croisée des chemins. Je veux me dire, enfin j'espérais, que ce sera facile pour moi, mais ça ne l'est pas. Je suis torturée : je ne veux pas que cela finisse, mais en même je suis prête pour la suite. Ce sport m'a tellement donné. J'aime gagner. J'aime me battre".

En piste au tournoi de Toronto au Canada cette semaine, dernière ligne droite vers l'US Open qui débute le 29 août à New York, Serena Williams détient le record du nombre de Grand Chelem remportés durant l'ère moderne (à partir de 1968). Dans l'absolu, seule Margaret Court, avec 24 titres, la devance dans l'histoire. "Je mentirais en disant que je ne veux pas ce record. Bien sûr oui. Mais au jour le jour, je n'y pense pas vraiment. Si je suis en finale d'un Grand Chelem, alors oui. Peut-être j'y ai trop pensé et que cela ne m'a pas aidé", a ajouté Serena Williams qui a grandi avec le rêve de gagner l'US Open qu'elle a fini par remporter à six reprises.

"Malheureusement, je n'étais pas prête à gagner Wimbledon cette année (où elle fut éliminée au premier tour en juin, ndlr). Et je ne sais pas si je serai prête à gagner à New York. Mais je vais essayer. Et les tournois préparatoires seront amusants. Je sais que le fantasme des supporters était de me voir gagner à Londres puis de battre le record à New York et de lâcher "see u" lors de la remise du trophée. C'est un chouette fantasme. Mais je ne me focalise pas sur une dernière cérémonie sur le court. Je suis nulle pour les 'au revoir', la pire du monde", laissant sous-entendre que l'US Open pourrait être son tournoi d'adieu.


 

Vos commentaires