Accueil Actu Belgique Economie

Les Belges sont-ils plus riches que leurs voisins ? Une étude sur notre patrimoine dévoile des chiffres intéressants

Les Belges sont-ils plus riches que leurs voisins ? Selon une étude, un ménage belge moyen détient un patrimoine bien plus élevé que la médiane européenne. De quoi est composé ce patrimoine ? Et suffit-il à compenser l’inflation galopante ?  

Un ménage belge moyen possède un patrimoine de 249 301 euros. Un montant qui est nettement supérieur à la moyenne européenne, qui est de 123 500 euros. C’est ce qui ressort du premier rapport sur le patrimoine des Belges réalisé par Keytrade Bank et l’Université de Gand. 

"Nous nous référons au patrimoine des ménages belges moyens - la médiane dans notre étude - parce que la moyenne dans les études sur le patrimoine donne une image trop déformée. En effet, les plus gros patrimoines tirent la moyenne vers le haut. Cela se voit également dans notre enquête. Avec 437 273 euros, le patrimoine moyen est supérieur de près de 200 000 euros à la médiane", indique Koen Inghelbrecht, professeur d'économie financière à l'Université de Gand. "En utilisant la médiane, les lecteurs peuvent se servir de ce rapport comme fondement pour comparer leur propre patrimoine", ajoute-t-il.

D’après cette étude, nous accumulons petit à petit de la "richesse" pendant les années où nous travaillons. Le pic est atteint à l’âge de la retraite. C’est à ce moment-là que notre patrimoine commence à décliner.  

De quoi est composé ce patrimoine ? Il y a d’abord la maison familiale (58,8%), les autres biens immobiliers (24,2%) et le compte d’épargne (9,4%). 

Une vérité populaire confirmée 

Ces chiffres confirment que les Belges ont bien une brique dans le ventre. Huit Belges sur dix âgés de 35 à 75 ans ont acheté leur propre maison familiale. Certains possèdent aussi des résidences secondaires ou des logements destinés à la location. Au total, les Belges investissent plus de 80% de leur patrimoine dans l’immobilier.  

Après les briques, la richesse des Belges se retrouve dans les comptes d’épargne. Nous sommes donc bien des épargnants "robustes". D’après l’étude, environ 40% des ménages dans notre pays ont plus de 12 fois leur revenu mensuel net sur un compte d’épargne. Ce qui correspond à une réserve financière d’au moins un an. Alors que le niveau d’épargne minimale recommandée est de 3 à 6 mois de revenus nets. 

Autre constat de cette étude : malgré un patrimoine assez élevé, le portefeuille des Belges est grignoté par l’inflation. Le pouvoir d’achat des ménages belges est en diminution depuis 2021. Si le patrimoine a augmenté de 2,8%, l’inflation est en effet passée de 9,6% en 2022 à 4,1% en 2023.   

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Encore une étude qui ne sert à rien

    Alain Schmit
     Répondre
  • oui mais , il y a tjs et oui mais ...... ce sont les riches qui font monter les chiffres ...... encore des études a la con comme d'hab

    MICHEL CHRISTIAN
     Répondre