Accueil Actu Belgique Faits divers

La police française, belge et espagnole démantèle un réseau de voleurs de voitures de luxe

Dix-sept personnes soupçonnées de vols et recel de voitures haut de gamme en France et à l'étranger pour un préjudice estimé à deux millions d'euros, ont été interpellées fin mai, a annoncé vendredi le parquet de Bordeaux (sud-ouest).

Les mis en cause, "suspectés d'appartenir à un groupe criminel organisé", visaient certains modèles de "véhicules haut de gamme" pour leurs "failles identifiées en matière de sécurité numérique", a indiqué la procureure de la République de Bordeaux Frédérique Porterie dans un communiqué.

Ce réseau, qui comportait notamment des ressortissants de plusieurs pays d'Europe de l'Est, écoulait ensuite ces véhicules, via "une fraude particulièrement élaborée à l'immatriculation", vers "des filières de recels" en France et dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest et d'Europe de l'Est.

L'enquête avait été ouverte en février par le parquet de la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux, après une série de vols, dont plusieurs en Gironde à la fin 2023.

Au total, plus d'une soixantaine de victimes ont été identifiées pour un préjudice total estimée à deux millions d'euros.

Sur les 17 suspects interpellés mardi par des gendarmes français, ainsi que des policiers belges et espagnols, 11 ont été présentés au juge d'instruction de la JIRS de Bordeaux en vue d'une mise en examen pour "vols de véhicules en bande organisée", "recel en bande organisée" et "association de malfaiteurs".

À lire aussi

Sélectionné pour vous