Accueil Actu Belgique Politique

Georges-Louis Bouchez ministre-président wallon? "Je ne vais pas faire semblant que cette réalité n'existe pas, j'y réfléchis"

Le MR a annoncé son alliance avec Les Engagés ce mardi après-midi. Mais où se placerait Georges-Louis Bouchez, président du parti de droite? 

"Je ne vais pas faire semblant qu'en étant président du parti qui a gagné les élections, eh bien, cette réalité n'existe pas, donc j'y réfléchis", a lâché Georges-Louis Bouchez, avant de préciser quel était son "critère de réflexion" "Je veux choisir l'endroit où je pourrais le mieux appliquer les réformes que j'ai défendues pendant la campagne", a-t-il poursuivi. A savoir, entre autres, limiter les allocations chômage et le cumul des aides sociales, la diminution des impôts notamment pour les gros salaires, les coupes budgétaires dans la fonction publique, exercer la déchéance de nationalité pour les prisonniers étrangers binationaux...  "Parce que moi, je l'ai dit, je ne fais pas de la politique pour parler, je fais de la politique pour agir."

Crédité de 28,2% des voix en Wallonie et 23,2% à Bruxelles, le président du MR rappelle également qu'il a obtenu "un score personnel qui est extrêmement important". "J'ai beaucoup incarné le parti aussi pendant la campagne, donc je ne vais pas fuir mes responsabilités", souligne Georges-Louis Bouchez. "Mais la question, vu que le MR est premier partout, c'est de se dire à quel endroit suis-je le mieux placé pour mettre en œuvre ce que j'ai dit et pouvoir l'assumer dans cinq ans", sans oublier qu'il devra travailler main dans la main avec Les Engagés de Maxime Prévot. 

 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Cela sert a quoi ? A quoi servait Di Rupo .

    Philibert Bernard
     Répondre
  • Et pourquoi pas premier ministre ? Autant lui que Bart ou Maxime .

    roger rabbit
     Répondre