Accueil Actu Monde Europe

Le réseau de lutte contre la pauvreté attend de réelles avancées dans le programme belge

Le réseau de lutte contre la pauvreté attend des avancées concrètes dans le programme de la Belgique lors de sa présidence du Conseil de l'Union européenne, ont annoncé vendredi ses représentants dans un communiqué.

La Belgique assurera la présidence du Conseil de l'UE de janvier à juin 2024. C'est dans ce contexte que le Réseau belge de lutte contre la pauvreté (BAPN) a été invité par le Service public de programmation (SPP) à participer à l'élaboration du programme social qui sera défendu.

Les responsables du BAPN disent notamment compter sur la mise en œuvre effective de la participation des personnes en situation de pauvreté durant les étapes de la présidence belge.

Le Réseau évoque à ce propos l'intervention de la ministre fédérale de l'Intégration sociale, lors de la dernière rencontre européenne des personnes en pauvreté qui s'est tenue en novembre 2023 à Madrid. Karine Lalieux avait alors reconnu "l'expertise politique des personnes vivant ou ayant vécu dans la précarité", soulignant que leur indispensable participation devrait devenir une règle générale au niveau européen.

"En tant qu'expertes, les personnes en situation de pauvreté ont une connaissance unique de la réalité qui se cache derrière l'esprit des lois. Entre ignorance, croyance et perception distordue de la précarité, les vœux qui motivent une décision politique ne rencontrent pas toujours les besoins des premiers impactés", argumente le BAPN, insistant sur "la nécessité d'inviter ces experts à prendre part aux événements qui émailleront l'agenda social de la présidence".

À la une

Sélectionné pour vous