Accueil Actu Monde International

Un Palestinien tué par l'armée en Cisjordanie occupée, des dizaines d'arrestations

Un Palestinien a été tué mardi en Cisjordanie au cours d'une opération de l'armée israélienne et plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées depuis dimanche dans ce territoire occupé, ont indiqué à l'AFP les autorités palestiniennes et une ONG.

L'armée israélienne a fait état de 21 arrestations en Cisjordanie occupée depuis lundi soir. Elle a notamment précisé dans un communiqué être entrée dans le camp de réfugiés de Jénine dans le but d'arrêter le meurtrier présumé d'un Israélien de 31 ans, Meir Tamari, tué au volant de sa voiture par des tirs à proximité de Jénine.

Lors d'un raid israélien dans le camp de réfugiés de Qalandiya (proche de Jérusalem-Est), tôt mardi, un Palestinien, identifié par le ministère palestinien de la Santé comme étant Mohammed Youssef Manasra, âgé de 25 ans, est mort.

Un témoin a indiqué à l'AFP que l'armée israélienne était entrée dans le camp pour arrêter son frère, Abdallah Youssef Manasra. "L'armée a fait sauter la porte de la maison, derrière laquelle se tenait Mohammed Manasra, le frère d'Abdallah, le tuant sur le coup, et Abdallah a été arrêté", a précisé ce témoin.

L'armée israélienne a indiqué dans un communiqué avoir arrêté à Qalandiya "deux personnes recherchées".

Un Palestinien avait été tué à Qalandiya lundi, et deux près d'Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967.

Le Club des prisonniers, une ONG qui défend les prisonniers palestiniens, a de son côté déclaré à l'AFP que l'armée israélienne avait arrêté dans la nuit de lundi à mardi quarante Palestiniens en Cisjordanie.

La Cisjordanie, territoire palestinien séparé de la bande de Gaza par le territoire israélien, est en proie à une intensification des violences depuis le début de la guerre à Gaza.

À la une

Sélectionné pour vous