Accueil Actu Régions Brabant Wallon

Pas d'alerte IRM pour les intempéries de dimanche: "C'est interpellant", indique le bourgmestre de Walhain

D'importantes averses se sont abattues hier soir sur le Brabant wallon et le nord de la province de Namur. La commune de Walhain a été particulièrement touchée.

De nombreuses habitations de Walhain ont été touchées par des inondations mais aussi des coulées de boues dimanche soir. Est-ce que cette situation aurait pu être évitée? "C'était un événement assez exceptionnel puisqu'on a eu des quantités d'eau vraiment très importantes", dit Xavier Dubois, bourgmestre (Les Engagés) de Walhain. "Ce qui est interpellant c'est qu'on n'a pas eu d'alerte IRM comme pour d'autres événements. Ça aurait pu permettre d'organiser une distribution de sacs à certains endroits. Maintenant, l'événement était vraiment exceptionnel. Il y aurait eu manifestement malgré tout des dégâts."

Inactivité de la commune?

Certains habitants pointaient du doigt la commune et son inactivité. Le bourgmestre affirme avoir entrepris une série d'actions depuis 2021. "Par exemple, le cours d'eau a été curé en profondeur comme ça n'avait jamais été le cas sur les 20 dernières années", dit-il.

"Nous avons posé des fascines, lancés des études importantes pour réaliser des bassins de rétention et des zones d'immersion temporaire. Maintenant, il y a des événements qui sont parfois très importants et ces mesures sont parfois assez limitées. Nous allons continuer les efforts."

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • On annonce des orages et il se plaint du "pas d'alerte". Heureusement qu'il y a le bulletin météo de Mr Dehenauw : "peut-être qu'il va pleuvoir", "on pourrait avoir des orages par-ci par-là", "mais il y aura des éclaircies"... Autrement dit : "on ne sait rien, rien n'est certain" Enfin, c'est peut-être mieux qu'une présentatrice qui se prend pour une météorologue et qui affirme avec aplomb ...tout le contraire de ce qui va se passer.

    roger rabbit
     Répondre