En ce moment
 

Attention si vous comptez vous rendre au Carrefour ce jeudi, certains magasins seront fermés

Attention si vous comptez vous rendre au Carrefour ce jeudi, certains magasins seront fermés

La direction de Carrefour a annoncé fin janvier son intention de licencier 1.230 emplois dans le cadre d'un plan d'économies. Deux hypermarchés devront fermer leurs portes pour le mois de juin. La mobilisation continue chez nous, en Belgique. Une action locale dans les hypermarchés Carrefour menacés de fermeture (à Genk et à Belle-Île/Liège) reste prévue. Les actions sont attendues à 11h à Liège et à 14h à Genk. En Flandre, trois hypermarchés devraient rester fermés durant la journée de jeudi: à Turnhout, Borsbeek et Genk. En Wallonie et à Bruxelles, des fermetures ne sont pas à l'ordre du jour, selon le syndicat socialiste. "Le SETCa exige que le management de Carrefour élabore un projet d'avenir crédible pour l'entreprise qui offre aux travailleurs des perspectives d'emploi durables", affirme le syndicat.

 

Davantage de polyvalence pour les travailleurs 


La direction de Carrefour Belgique souhaite instaurer davantage de polyvalence pour les travailleurs de ses supermarchés, a indiqué la vice-présidente du SETCa Myriam Delmée mercredi soir à l'issue d'un conseil d'entreprise. Les syndicats sont dubitatifs. Cette polyvalence pourrait par exemple amener les caissières à effectuer des tâches plus diverses, a indiqué Myriam Delmée. Mais les syndicats ont des doutes quant à l'organisation de cette diversification et au gain de rentabilité qui en découlerait. Le conseil d'entreprise de mercredi s'est déroulé dans un climat toujours très tendu, selon la syndicaliste.

Sur une centaine de questions posées à la direction, une trentaine ont donné lieu à une réponse. "Nous devons maintenant examiner cette masse d'information et analyser les chiffres récoltés." Les éclaircissements demandés sur la stratégie commerciale de Carrefour, notamment, ont déçu les syndicats. "Ils ont une position très faible. Nous n'avons rien appris de neuf sur le sujet", a réagi Mme Delmée. De son côté, le porte-parole de Carrefour, Baptiste van Outryve, a indiqué que les syndicats ont reçu une réponse à toutes les questions à l'ordre du jour. "Ils recevront des réponses à toutes les autres questions lors du prochain conseil d'entreprise", a-t-il fait savoir. M. Van Outryve s'est également dit "déconcerté" par la réaction de Mme Delmée au souhait d'instaurer une plus grande polyvalence. "Cela a déjà été expliqué aux syndicats la semaine dernière", a-t-il expliqué, faisant référence au fait que Carrefour Belgique va installer des caisses enregistreuses en libre-service dans tous ses hypermarchés dans les années à venir. Des rencontres entre direction et délégués locaux ont été planifiées au sein des magasins qui doivent fermer. Deux autres conseils d'entreprise sont prévus, les 21 et 26 février.

Vos commentaires