En ce moment
 

Dans les coulisses du tourisme de prestige belge (1/3): voici comment le "Petit Versailles des Ardennes" prépare la haute saison

Ce week-end pascal s'annonce chargé pour les hôtels et les restaurants. Le tourisme belge a de nombreux atouts pour séduire voyageurs et vacanciers. Parmi les attraits de nos régions: le tourisme de prestige. Nos journalistes Mathieu Langer et David Muller ont pénétré dans le manoir de Lébioles. Pour ce premier reportage, découvrez ce que l'hôtel 5 étoiles, surnommé le "Petit Versailles des Ardennes", propose pour la haute saison.

À première vue, le manoir dort au cœur de la forêt, mais à l'intérieur, le personnel s'active. De la cuisine aux chambres, et du spa à la salle de réception, la tension monte: la haute saison va bientôt commencer dans cet hôtel parmi les plus prestigieux de Wallonie.


Un hôtel déjà "sold out" pour ce week-end
 
Comme pour tous les hôtels de la région, à cette période de l'année, la réceptionniste n'a déjà plus de choix à proposer aux clients: le planning est complet. "On prépare le week-end de Pâques et on reçoit beaucoup d'appels pour le week-end de Pâques justement, mais on est complet jusque lundi. Donc on est obligé malheureusement de refuser certains clients", confie Laura L'Honneux.
 
Les prochains jours vont définitivement lancer la saison touristique. Dehors, le maître d'hôtel prépare la terrasse comme tous les matins depuis le début de la semaine. "On espère, ce week-end ci, que le temps sera en notre faveur pour remplir la terrasse", indique Serge Rompen.

Chaque année, on arrive à faire encore un petit peu plus de chiffre

Dans le domaine de 10 hectares situé au cœur de l'Ardenne sauvage, les visiteurs arrivent des quatre coins du monde. Si le chiffre d'affaire de l'hôtel est tenu secret, le marché du tourisme de prestige se porte bien. "Chaque année, on arrive à faire encore un petit peu plus de chiffre. Les clients reviennent et sont très contents, c'est ça qui compte pour nous", explique Anne Lüssen, propriétaire et gérante du manoir de Lébioles.


La suite impériale
 
Il faut dire que rien n'est laissé au hasard, car ce 5 étoiles propose des suites raffinées et très luxueuses. Notre équipe a d'ailleurs pu pénétrer dans la suite impériale, "la plus belle suite" selon Laura, la réceptionniste. Les clients peuvent y passer une nuit dans un lit baldaquin, dans une tourelle et avec un feu ouvert. Mais cela a un prix: à partir de 429 euros jusqu'à 549 euros, selon que la réservation est faite pour la semaine ou le week-end.


Un service sur-mesure
 
Les soins prodigués au spa de l'hôtel suivent aussi les saisons. Pour ce début de printemps, Laurence Pernot, esthéticienne, propose un massage à la cire de bougie. "Ça apporte de la chaleur et du réconfort. À cette époque, après l'hiver qui a été long, c'est bien de retrouver un moment de détente", précise-t-elle. Ici, les massages et les soins à la carte peuvent coûter entre 79 et 349 euros.

Vos commentaires