En ce moment
 
 

Disparition de Théo Hayez: le témoignage troublant d'une Australienne

Disparition de Théo Hayez: le témoignage troublant d'une Australienne
©Belga
Théo Hayez

Théo Hayez a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai 2019 dans la station balnéaire de Byron Bay, sur la côte est de l'Australie. Depuis, il reste introuvable. Aujourd'hui, une Australienne affirme qu’elle avait appelé la police après avoir vu un homme allongé sur le bord d’une route près de Coffs Harbour. Selon elle, l'individu portait les mêmes vêtements que Théo Hayez le jour de sa disparition.

Dans le cadre de la disparition de Théo Hayez, nous vous parlions récemment d’une enquête parallèle menée en Australie par un journaliste local. David Murray, c’est le nom du journaliste, publie chaque vendredi un podcast, soit un reportage audio, dévoilant de nouvelles pistes ou de nouveaux éléments dans les recherches du jeune Belge disparu en mai dernier.

Notre journaliste Dominique Demoulin, qui a suivi l'enquête judiciaire liée à la disparition du jeune Bruxellois, était revenue sur les récentes révélations dans ce dossier dans le RTL INFO 19H du 19 novembre dernier. Dominique Demoulin avait aussi commenté deux récentes découvertes: "La casquette retrouvée est probablement celle de Théo Hayez. En revanche, le bâton ensanglanté dont on a parlé il y a quelques jours, il n’est très certainement pas lié à la disparition de Théo Hayez."

Il y a deux jours, le média The Australian a publié un article qui reprend le témoignage d'une Australienne, qui affirme qu’elle avait rapporté à la police avoir vu un homme allongé sur le bord d’une route à deux pas de Coffs Harbour. Selon Leesa Horn, une esthéticienne originaire du Queensland, l'individu portait les mêmes vêtements que ceux de Théo Hayez, le jour de sa disparition.

"Je conduisais vers le sud, sur la Pacific Highway, juste après Coffs Harbour, lorsqu’un homme m’a fait signe. Il était debout, à côté d’un autre homme, allongé sur le sol et qui avait l’air mort ", a-t-elle raconté.

Pourquoi n’y a-t-il pas eu de rapport de la police ?

Leesa Hord dit avoir contacté la police pour décrire les faits le 2 juin dernier, soit quatre jours avant que la famille de Théo ne se rende compte de sa disparition à Byron Bay, ville située à quelque 240 km au nord de Coffs Harbour.

"Plus tard, j’ai vu les images de vidéosurveillance et les reportages sur Théo à la télévision", a-t-elle assuré. "Je leur ai dit que j’étais certaine que le jeune homme disparu était le même que celui que j’avais vu allongé sur la route. Il portait un pantalon de couleur claire et des chaussures noires."

Elle poursuit: "Il était environ 4h30 du matin, il faisait noir, et il n’y avait personne d’autre sur la route. J’ai continué à rouler mais quelque chose au fond de moi me disait d’y aller. J’ai commencé à pleurer car je me suis dit que quelqu’un avait peut-être réellement besoin de mon aide. Je ne savais pas quoi faire !"

L’enquêteur Ken Gamble, qui s'est entretenu avec le média The Australian, s'interroge après avoir entendu ce témoignage. "Si les informations de Leesa Hord sont exactes, pourquoi n’y a-t-il pas eu de rapport ? (...) Son histoire n’a peut-être rien à voir avec la disparition de Théo Hayez. Des choses terribles arrivent tout le temps, la nuit. Mais cela doit être approfondi au cas où ce serait une piste."

Théo Hayez a pour rappel été aperçu pour la dernière fois le 31 mai 2019 dans la station balnéaire de Byron Bay, sur la côte est de l'Australie. Depuis, il reste introuvable.

 

Vos commentaires