En ce moment
 
 

La reconstitution du meurtre de Julie Van Espen a eu lieu: une policière a joué son rôle, Steve Bakelmans a coopéré

La reconstitution du meurtre de Julie Van Espen a eu lieu: une policière a joué son rôle, Steve Bakelmans a coopéré
© Belga - RTL INFO

Une policière joue le rôle de Julie Van Espen. Elle roule sur les quais le long du canal, s’arrête ensuite sous un pont.

 

La zone a été minutieusement occultée par la police.

 

Vous ne le verrez donc pas mais cette fois, Steve Bakelmans, le suspect, était bien présent. Il manipule derrière les bâches un mannequin représentant la victime. C’est à sa demande que la reconstitution a été organisée. Il voulait, selon son avocate, montrer sur le terrain comment les faits se sont effectivement déroulés.

Pendant de longues minutes, il répète ses gestes. La scène est filmée par la police.

Les avocats de Steve Bakelmans et des proches, ainsi que le père de l'ami de Julie suivent la reconstitution depuis un véhicule de police.

Toutes les parties ont eu la chance de poser leurs question au suspect

La deuxième tentative de procéder à la reconstitution du meurtre de Julie Van Espen a été la bonne, indique le parquet d'Anvers jeudi soir. Le suspect Steve Bakelmans a cette fois coopéré et a eu l'occasion d'exprimer sa version des faits.

Cette reconstitution avait pour objectif de déterminer tout ce qui s'était produit sous le pont. Elle s'est terminée vers 17h30. La manière dont le corps a ensuite été emmené n'a pas été abordée. "La reconstitution a duré environ 3h30 et s'est déroulée de manière approfondie et sereine. Toutes les parties ont eu la chance de poser leurs question au suspect, qui a coopéré en permanence. Il a montré comment les faits s'étaient déroulés selon lui. Sa version des faits va maintenant être comparée aux conclusions objectives du dossier", a déclaré la procureure Caroline Vanderstokker. Selon elle, cette reconstitution était le dernier élément de l'enquête sur les faits proprement dits. L'enquête sur la moralité est aussi bien avancée. On ignore toutefois quand un procès pourrait avoir lieu.

Il a avoué l'avoir violée et tuée parce qu'elle s'était débattue

Julie Van Epsen avait 23 ans. Le 4 mai, elle prend son vélo pour rejoindre des amies dans le centre d’Anvers, mais en chemin elle croise Steve Bakelmans. Le suspect est rapidement arrêté. Il est repéré sur des images de vidéosurveillance avec le panier à vélo de Julie. Panier retrouvé taché de sang le lendemain des faits.

Steve Bakelmans a avoué avoir voulu violer la jeune femme et l'avoir tuée parce qu'elle s'était vivement débattue.

Il avait refusé de participer à la première reconstitution

Le 25 juin, une première reconstitution avait été organisée mais au dernier moment, le suspect avait refusé d’y participer. Aujourd’hui, il a coopéré avec la justice.

L’homme a déjà été condamné à plusieurs reprises, notamment pour viol.

 

Vos commentaires