En ce moment
 
 

Le corps de Jürgen Conings retrouvé sans vie

  • Le corps sans vie de Jürgen Conings a été retrouvé

  • Marc Van Ranst réagit au décès de Jürgen Conings

  • Décès de Jürgen Conings: le point en direct avec Antoine Schuurwegen

  • Le corps de Jürgen Conings retrouvé sans vie

  • Décès de Jürgen Conings: le point en direct avec Fanny Dehaye

 
 
 

Le parquet fédéral confirme la découverte du corps sans vie de Jürgen Conings, ce militaire recherché depuis le 17 mai et qui avait proféré des menaces de mort à l'encontre de diverses personnalités. La cause de la mort est probablement imputable à un suicide par arme à feu, selon les premières constatations.

Le corps de Jürgen Conings a été retrouvé sans vie dans les bois de la commune de Dilsen-Stockem. Une information confirmée par le parquet fédéral quelques instants plus tard. "La cause de la mort est probablement, selon les premières constations, imputable à un suicide par arme à feu, mais cette cause devra être établie avec certitude lors d’une expertise médico-légale à venir", a précise le parquet fédéral. 

Un chasseur a retrouvé le corps sans vie au pied d'un arbre. Un fusil anti-émeute se trouvait à côté de la dépouille, de même qu'une arme de poing 5.7, une hache et un canif. Le corps était déjà dans un état de décomposition avancé. Des cyclistes interpellés par une "odeur" ont également alerté la police, qui elle a trouvé sur place des restes humains.

La découverte du corps met fin à une chasse à l'homme de plusieurs semaines dans le parc national de Haute Campine. En fin de compte, Jürgen Conings a été retrouvé à quelques kilomètres de l'emplacement de son Audi Q5 et de l'endroit où un sac à dos militaire contenant des provisions, des munitions et des médicaments a été retrouvé plus tard. 

belgaimage-177797244-full

Le corps a été retrouvé dans les bois de la commune de Dilsen-Stockem. Il ne s'agit donc pas de la zone où ont été effectuées les premières recherches, pendant une semaine, juste après la disparition du militaire en cavale, a indiqué le gouverneur de la province de Limbourg, Jos Lantmeeters.

Il était poursuivi pour tentative d'assassinat dans un contexte terroriste

Jürgen Conings, 46 ans, a adressé des menaces à l'encontre de diverses personnalités, dont le virologue Marc Van Ranst. Lorsqu'il n'a pas regagné son domicile le 17 mai soir et que des lettres d'adieu inquiétantes ont été retrouvées, l'alerte a été donnée et d'importantes recherches ont été menées en vue de retrouver ce militaire qui a mis la main sur des armes lourdes.

Un juge d'instruction avait été désigné pour cette enquête. Le militaire était poursuivi pour tentative d'assassinat dans un contexte terroriste et infraction à la législation sur les armes dans un contexte terroriste.




 

Vos commentaires