En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: "On ne sait pas combien de temps et jusqu’où ira cette deuxième vague", indique le centre de crise

 
CORONAVIRUS
 

Le nombre moyen d'infections au coronavirus continue d'augmenter et est passé à 490,7 par jour entre le 24 et le 30 juillet, indique lundi l'Institut de santé publique Sciensano dans la mise à jour des données de son tableau de bord. Cela représente une augmentation de 68% par rapport à la semaine précédente.

"Sur base du nombre de nouvelles infections, on voit que le virus circule intensément sur notre territoire. Les chiffres continuent à augmenter. On n’observe pas moins de 13 communes avec des chiffres de plus de 100 personnes positives pour 100.000 habitants, soit 1 personne sur 1.000 infectée la semaine dernière", a indiqué Frédérique Jacobs, médecin et actuelle porte-parole du centre de crise lors de la conférence de presse.

20.000 tests réalisés en moyenne

Le virus "n'est pas que le problème d'Anvers, mais dans toutes les provinces, principalement dans les quartiers densément peuplés et à faible statut socio-économique. On ne sait pas combien de temps et jusqu’où ira cette deuxième vague. Il est donc important de respecter la règle de la bulle des 5 contacts, et d’isoler chaque personne atteinte", a ajouté le virologue et porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, Steven Van Gucht.

Le centre de crise a précisé que l'augmentation du nouvelles infections ne correspond à l'augmentation du nombre de tests réalisés. Actuellement, 20.000 tests sont réalisés par jour en moyenne. "À Anvers, on a une augmentation des tests de 30% et de 20% à Bruxelles. Cette augmentation du nombre de tests ne suffit pas pour expliquer cette augmentation du nombre de personnes positives détectées", a indiqué Frédérique Jacobs.

 




 

Vos commentaires