En ce moment
 
 

La sédentarité est l’un des quatre facteurs de risque les plus mortels au monde (vidéo)

 
 

En raison de la pandémie, nous bougeons beaucoup moins qu'avant. Nous restons trop souvent assis, avec les risques que ça comporte pour la santé. A tel point que la ligue cardiologique belge lancera, dès la semaine prochaine, une opération qui doit nous inciter à bouger un peu plus au travail.

Nos reporters ont rencontré Lauranne, une jeune femme employée au sein d’une société d’assurance. Pandémie oblige, elle est depuis un an, en télétravail. Pour continuer à bouger, elle monte et descend les escaliers chez elle. "Je le fais dès que possible, par exemple pour aller chercher un verre d'eau" explique Lauranne Collin, responsable des projets associatifs et environnementaux chez Axa.

Cette situation aggrave un constat: en Belgique, une personne adulte reste assise en moyenne 6h39 par jour. Conséquence, notre pays occupe la 6ème place dans le classement européen de la sédentarité

Ne pas suffisamment bouger en journée peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé. La sédentarité est l’un des quatre facteurs de risque les plus mortels au monde. Certains spécialistes la qualifient de menace silencieuse. "On estime le poids de la sédentarité de l'ordre de 20 à 30% dans le risque cardiovasculaire, et donc, faire du sport, être en activité physique, permet de réduire l'incidence des maladies cardiovasculaires, explique le professeur Antoine Bondue, directeur du service cardiologique de l’hôpital Erasme. C'est vrai pour les maladies cardiaques, mais aussi, pour le diabète: on réduit de 40% le risque de diabète si on a une activité physique régulière".

Rappeler aux travailleurs l’importance de faire de l’exercice, c’est l’un des objectifs de la campagne lancée par la Ligue cardiologique belge et intitulée : "S’il te plait : lève-toi et bouge". Il suffit de s’inscrire gratuitement sur une plate-forme. Et dès le 19 avril, des capsules vidéo vous donneront des conseils pour bouger. Des petites actions simples et efficaces. "On utilise beaucoup le téléphone en ces temps confinés, eh bien justement, quand on rend le téléphone, marchons en même temps, recommande Sandrine Daoud, directrice générale de la Ligue cardiologique belge. Déplacez-vous à pied en prenant les transports en commun, à vélo, de façon plus active que la voiture. Si la voiture est indispensable pour se rendre à un endroit, pourquoi pas se garer plus loin que le lieu de destination, à une rue par exemple ou à l'autre bout du parking pour tout de même marcher".  

L’objectif est d’attirer les particuliers mais aussi des entreprises qui veulent aider leurs employés à mieux gérer le télétravail. "Notre comité de direction encourage déjà les employés à bloquer du temps sur le temps de midi pour se balader et avoir des temps de vie privée et professionnelle bien séparés donc ce sont des conseils que l'on peut totalement donner", affirme Lauranne Collin, responsable des projets associatifs et environnementaux chez Axa.

Effectuer chaque jour 10.000 pas ou 30 minutes actives. Voilà un objectif raisonnable mais primordial pour le bien-être physique et mental de chacun.




 

Vos commentaires