En ce moment
 
 

Les Belges ne pourront pas partir à l'étranger pendant les vacances de Pâques

Les Belges ne pourront pas partir à l'étranger pendant les vacances de Pâques
(c) PIXABAY
 
 

Un comité de concertation s'est tenu de 14h à 18h au Palais d’Egmont à Bruxelles. Une conférence de presse doit suivre à 19h pour annoncer les décisions. Pour rappel, ce comité réunit les chefs des gouvernements des régions, des communautés et du fédéral, les Vice-Premiers ministres fédéraux, et les ministres de l’Intérieur et des classes moyennes.

C'est une catastrophe pour le secteur

Les voyages non essentiels, interdits depuis la fin du mois de janvier, seront à nouveau autorisés APRÈS les vacances de Pâques. Les Belges ne pourront pas partir en vacances à l'étranger pendant les vacances de Pâques. "C'est une catastrophe pour le secteur", a déploré une représentante du secteur des voyages lors de l'édition spéciale RTL INFO sur RTL TVI, qualifiant la décision de "manque de respect".

LES MESURES

Horeca: réouverture le 1er mai

Le comité de concertation a décidé de maintenir la date de réouverture du secteur horeca au 1er mai. Le sujet a fait l'objet d'un bras de fer entre les participants. Les gouvernements wallon et flamand, ainsi que le MR, ont estimé que la date du 1er mai était trop tardive et ont réclamé un assouplissement, au moins pour les terrasses. De leur côté, Alexander De Croo et Frank Vandenbroucke se sont opposés à une réouverture avant cette date.

Bulle de contact en intérieur: pas de changement

La bulle de contact rapproché reste bloquée à une personne. Les rassemblements en extérieurs seront quant à eux élargis à 10 personnes dès le 8 mars (voir ci-dessous).

PLAN DE DECONFINEMENT

8 mars

  • rassemblements extérieurs autorisés à 10 au lieu de 4,
  • funérailles à 50 au lieu de 15, avec une personne maximum par 10m²,
  • reprise des cours en présentiel dans les campus à raison d'un jour par semaine (dès le 15 mars).

1er avril

  • pratique du sport en extérieur avec une jauge limitée de participants,
  • petits événements culturels avec une limite,
  • reprise des voyages non essentiels,
  • réouverture des parcs d'attractions,
  • autorisation des camps scouts.

19 avril

  • reprise des voyages non essentiels

1er mai

  • réouverture de l'horeca,
  • pratique du sport à l'intérieur en petits comités,
  • événements culturels en intérieur.

Une semaine après un comité sans décision majeure

Vendredi passé, le comité de concertation a décidé d'un temps mort pour se donner le temps d'examiner la situation. Les dirigeants politiques du pays sont face à une équation compliquée: le nombre d'hospitalisations augmente mais il n'explose pas comme on le redoutait vendredi passé. "Nous devons trouver des réponses équilibrées aux attentes des citoyens, entre les nécessités du corps et de l'esprit, les mesures sanitaires et les mesures en lien avec la santé mentale. On demande de pouvoir permettre des contacts sociaux avec les précautions que l'on connaît", a souligné à son arrivée le vice-Premier ministre Ecolo, Georges Gilkinet, à son arrivée à la réunion. Les autres ministres n'ont pas fait de commentaire.




 

Vos commentaires