En ce moment
 
 

Masques non conformes? "Le lavage à 60 degrés est passé d'une exigence à une recommandation", justifie le ministre Goffin

 
CORONAVIRUS
 

Le gouvernement fédéral avait promis des masques pour chaque habitant. Ils sont finalement arrivés lundi, avec beaucoup de retard, mais on découvre aujourd'hui qu'ils ne sont pas lavables à 60 degrés en machine. Ils ne peuvent pas non plus être repassés alors qu'il s'agit des recommandations.

Une cinquantaine de véhicules militaires ont apporté les millions de masques à la caserne de Vilvorde. La mission est de répartir dans les pharmacies du pays pour les distribuer aux citoyens. Ces masques proviennent d'une société luxembourgeoise, "on a pu constater que le secteur belge n'était pas dans les capacités d'en fournir assez vite en grand nombre", souligne le Colonel Geert Bouchez, responsable du dossier.

Lavage à 60 degrés pendant 30 minutes

Mais ce secteur belge laisse aujourd'hui entendre sa colère. Les masques reçus ne correspondent pas aux recommandations dans le cahier des charges envoyé par l'armée fin avril. Sur papier, le bureau belge de normalisation recommande en point essentiel : "Pour la désinfection, une température d'au moins 60 degrés durant le lavage doit être maintenu pendant 30 minutes".

Le ministre de la Défense Philippe Goffin le reconnaît : "Au départ, il y avait effectivement cette exigence. La nécessité de pouvoir et devoir laver les masques jusqu'à 60 degrés". Mais il ajoute que nous sommes "passés d'une exigence à une recommandation avec par contre d'autres éléments très précis parce que l'objectif de ces masques est de faire en sorte que quand je parle à quelqu'un, je protège la personne à qui je parle".

Un fournisseur recalé à cause de ces critères

Or ici, les masques sont lavables uniquement à la main et à 30 degrés maximum. Cela va également à l' encontre de ce qui était recommandé lors de la conférence de presse quotidienne sur le coronavirus le 4 mai dernier. Le porte-parole interfédéral de lutte contre le Covid-19 Yves Van Laethem expliquait alors : "On va le laver à 60 degrés avec des produits de lessive habituel. Il ne faut pas de désinfectant particulier. Éventuellement, si vous ne savez pas les laver à 60 degrés, vous les mettez dans une casserole avec de l'eau qui a frémi".

La défense parle d'une recommandation et non d'une obligation. Un argument difficilement compréhensible puisqu'un autre candidat pour fournir ces masques été recalé pour la même raison. En attendant, ces masques seront normalement distribués et portés par les citoyens à partir du 15 juin.

 




 

Vos commentaires