En ce moment
 
 

Paris: tensions lors de la manifestation contre la loi "Sécurité globale" (vidéo)

Camion renversé, projectiles... des heurts éclatent entre certains manifestants et la police à Paris
© AFP
 
 

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi un peu partout en France pour dénoncer une loi en préparation jugée liberticide par les organisateurs. Quelques tensions sont apparues au sein du cortège.

Des manifestants ont dressé samedi quelques barricades face aux forces de l'ordre et jeté des projectiles en marge de la manifestation parisienne contre la proposition de loi "Sécurité globale" et les violences policières, a constaté une journaliste de l'AFP.

Au croisement du boulevard Beaumarchais et de la rue du pasteur Wagner, dans le XIe arrondissement parisien non loin de la place de la Bastille, plusieurs manifestants vêtus de noir ont renversé une camionnette, utilisé des palissades et autres objets dans un chantier pour faire des barricades, jeté des projectiles sur les forces de l'ordre, selon une journaliste de l'AFP sur place.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.


À proximité, plusieurs éléments de mobilier urbain étaient en feu provoquant une odeur âcre. Certains manifestants se sont munis de pavés, et recevaient des encouragements d'autres personnes chantant le slogan "tout le monde déteste la police".


BELGAIMAGE-170676226

À l'autre bout de la manifestation, la place de la République restait, elle, noire de monde mais dans une ambiance très calme, avec de la musique.

Plusieurs milliers de manifestants défilent samedi en France contre le texte de loi "sécurité globale" et sa mesure phare, qui prévoit de restreindre la possibilité de filmer les forces de l'ordre, mais aussi contre les violences policières et le racisme. Des premiers rassemblements ont eu lieu dans la matinée avec plusieurs milliers de manifestants à Rennes, à Lille ou encore à Montpellier.

Samedi dernier, la mobilisation avait rassemblé environ 22.000 personnes sur l'ensemble du territoire, selon les autorités.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce samedi 28 novembre ?

COVID-19 > voici les nouvelles décisions prises par le comité de concertation




 

Vos commentaires