En ce moment
 

Décès de Mawda: une marche blanche pour accompagner la dépouille de la fillette

Portrait de la petite Mawda épinglé aux poches de chemise, un cortège de citoyens vêtus de blanc a démarré de Haren vers 13h15 mercredi pour accompagner le corps de la fillette kurde vers sa dernière demeure.

Le parcours de 1,4 km est parti du centre d'accueil pour migrants de la Porte d'Ulysse pour rejoindre le carré multiconfessionnel du cimetière d'Evere. La marche de soutien aux parents de la fillette kurde tuée par un tir policier se voulait sobre et apolitique.

L'heure était au recueillement dans la foule qui remontait l'avenue Jules Bordet.


"Nous n'avons invité aucun politique à se joindre à la marche"

Dans un silence respectueux, les marcheurs ont emboité le pas aux parents, eux vêtus de noir. "Nous n'avons invité aucun politique à se joindre à la marche", assène Mehdi Kassou, de la plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, à l'initiative de l'événement avec Médecins du Monde. Avant d'ajouter : "Les commentaires du monde politique ont été jusqu'ici assez malvenus, voire insultants".

La fillette de deux ans avait été touchée à la tête dans la nuit du 16 au 17 mai par une balle de la police tirée vers la camionnette dans laquelle se trouvaient ses parents kurdes irakiens et d'autres migrants.

Le véhicule tentait de fuir les forces de l'ordre, dans des circonstances encore à préciser par l'enquête.

Vos commentaires