En ce moment
 

Elle achète sa robe de mariée en seconde main et y découvre à l'intérieur un message secret

Elle achète sa robe de mariée en seconde main et y découvre à l'intérieur un message secret
(c)BritishRedCross
 
 

Laura Trower a acheté la robe de mariée de ses rêves en seconde main à un magasin caritatif de la Croix-Rouge britannique. Lorsqu'elle l'a repérée dans la vitrine, elle a fondu en larmes de bonheur devant cette incroyable trouvaille.

Cette robe "parfaite" revendue en seconde main a permis de financer l'achat de trois fauteuils roulants pour l'association caritative.

Mais la magie de la robe ne faisait que commencer... La femme de 31 ans a en effet trouvé une note dissimulée dans la robe écrite par la précédente propriétaire, Fran, qui laissait ses coordonnées et qui demandait à la personne qui l'avait achetée de partager des photos afin qu'elle puisse voir la robe vivre son deuxième grand jour.

Une fois que Laura a dit "oui", elle a donc contacté Fran et le couple a partagé des photos et des messages de leurs deux mariages, liés par cette passion partagée pour cette robe.

Et Fran d'expliquer pourquoi elle a fait cela: "Tout le monde s'attache à sa robe de mariée, je voulais juste savoir qui l'avait. Mais je ne m'attendais vraiment à rien. J'ai été tellement surprise de recevoir le message de Laura parce que c'était un bon moment plus tard. Mais ça me rend tellement heureuse de savoir que quelqu'un d'aussi gentil a apprécié la robe comme moi."

Laura veut maintenant que la robe poursuive son voyage et a ramené la robe dans le même magasin de la Croix-Rouge britannique à Forest Hill, dans le sud de Londres, dans l'espoir de trouver quelqu'un d'autre qui l'aime autant qu'elles.

Elle a ajouté une étiquette en carton marron attachée avec une ficelle rouge, en lisant: "J'ai acheté cette robe à la Croix-Rouge pour mon mariage, donc cette robe a une histoire avec cette boutique!"

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires