Accueil People News

Natalie Portman regrette ses débuts dans le cinéma: "Jamais je n’encouragerai les jeunes à suivre cette voie"

Star depuis sa plus tendre enfance, Natalie Portman s’exprime depuis quelques années sur la manière dont elle a vécu sa médiatisation fulgurante alors qu’elle n’avait que 12 ans.

"Il y a définitivement des aspects malaisants, c’est compliqué pour moi", avait-elle ainsi expliqué au Hollywood Reporter. Ce qui l’a le plus marqué ? Le film "Léon", sans aucun doute. C’est à partir de cette production que la jeune femme a vu sa carrière décoller.

L’actrice confie, entre autres, avoir été gênée par son hypersexualisation dans le film en question, et plus particulièrement après la diffusion de celui-ci au grand public, lorsque les fans ont commencé à vouloir entrer en contact avec elle.

Préserver l’innocence des enfants

"Jamais je n’encouragerai les jeunes à suivre cette voie. Jamais en tant qu’enfant, je veux dire. J’ai l’impression que cela a pratiquement été un accident miraculeux que je m’en sorte indemne, combiné avec des parents surprotecteurs et formidables", a-t-elle avoué à nos confrères de Variety.

Maman d'Aleph, 12 ans, et Amalia, 6 ans, l’actrice estime que les enfants devraient avant tout "jouer et aller à l’école". "J’ai entendu trop d’histoires horribles qu’aucun enfant ne devrait avoir à vivre", a-t-elle ajouté, avant de conclure : "(…) Au final, je ne pense pas que les enfants devraient travailler".

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • excellent commentaire.

  • Vous voulez dire que si vos enfants se font exploiter, agresser, voire violer, si c'est pour qu'ils deviennent riches c'est ok? Elle ne regrette pas d'être actrice, elle regrette la façon dont le milieu du cinéma exploite de très jeunes enfants qui n'ont ni la maturité ni les moyens de se protéger (alors que mêmes les adultes ont du mal). Et au vu de tous les scandales et révélations ces dernières années, dire le contraire est écœurant.

    Thierry Frayer
  • Oui, moi aussi je regrette d’être riche et connu. J'aurais préféré travailler à la caisse toute ma vie.

    X Or
     Répondre