En ce moment
 

Loïc Nottet révèle sa plus grande PEUR (vidéo)

 
 

Ce soir, en exclusivité sur Plug RTL et RTL Play, Loïc Nottet dévoilera son court-métrage musical, baptisé "Candy". Le chanteur était présent sur le plateau du RTL INFO Avec Vous pour en dire plus sur ce projet. Il s'est également confié sur sa plus grande peur.

Ce court-métrage musical, c'est "plus qu'un clip, mais ce n'est pas suffisamment long pour l'appeler un film. C'est une petite comédie musicale. Il y a quatre titres, avec de la danse". L'histoire est celle d'un clown "qui est devenu fou à cause de son enlèvement par une sorcière. Elle l'a enfermé dans sa maison en pain d'épice et l'a gavé de bonbons étant petit. Ce clown a bien grandi, est devenu fou et veut juste prendre sa revanche sur cette sorcière. Il fait appel à des amis à lui, au cours de la soirée d'Halloween, pour prendre sa revanche".

Loïc Nottet a entièrement imaginé ce court-métrage musical. L'écriture des chansons, les chorégraphies, les costumes, les décors, tout cela est le fruit de son imagination. La réalisation, c'est la direction que l'artiste souhaiterait prendre dans sa carrière. "Evidemment, un projet comme celui-là demande une équipe. J'ai été aidé par Kevin Antoine, qui a le titre de réalisateur sur le projet. Pour la déco, j'ai eu une équipe d'une quinzaine de personnes qui a travaillé très dur. Les costumes ont été confectionnés à Bruxelles. Moi, je gribouille sur mon cahier, ça me prend 5 minutes. Quand il faut les confectionner, je fais appel à une autre équipe."

Sur le plateau du RTL INFO Avec Vous, Alix Battard demande à Loïc Nottet s'il aurait envie de faire une collection de vêtements, de réaliser un court-métrage, de faire du cinéma. "Si je pars du principe qu'on me laisse interpréter un personnage qui me parle, je pense que je prendrai beaucoup de plaisir à le faire. Mais il faut que je sente que je peux apporter quelque chose dans l'interprétation du personnage."


"J'adore avoir peur"

En 2017, Loïc Nottet avait déjà fait un clip sur le thème d'Halloween, "Doctor". "J'aime beaucoup avoir peur. Je suis passionné par tout ce qui est macabre et funèbre depuis que je suis tout petit. C'est pour ça que j'adore Tim Burton. J'adore les cimetières. Je n'ai pas peur de la mort."

La plus grand peur de l'artiste, c'est lui. "J'ai peur de moi-même. Je suis très difficile avec les gens avec qui je travaille. Je suis perfectionniste, un peu trop. Et encore plus avec moi-même. Quand on va, par exemple, voir un clip en salle de montage, j'ai peur du regard que je vais avoir sur moi. Je suis très difficile et je sais que je vais détester un court-métrage ou même un clip juste parce qu'il y a mon visage dedans."

Loïc Nottet confie également être claustrophobe. "Je pense que beaucoup de gens le sont. Beaucoup de personnes ont peur de se retrouver coincés dans l'ascenseur. C'est un peur assez récurrente. Après, j'ai peur de mourir noyé ou brûlé."

"Candy", les coulisses et le court-métrage, c'est ce soir à 22h sur Plug RTL et RTL Play. Demain soir, Loïc Nottet sera aux côtés de Jill Vandermeulen et Michaël Miraglia dès 19h45 sur Plug RTL pour "Les histoires belges à l'étranger".




 

Vos commentaires