Accueil People Vos programmes TV

Ce célèbre fromage belge n'est pas (du tout) fabriqué dans notre région: Coûte que coûte a mené l'enquête

Cette semaine, l'émission "Coûte que coûte, c'est notre argent" s'est intéressée aux bières et aux fromages d'abbaye. Des produits qui font partie de notre patrimoine belge. 

Une partie du fromage de Maredsous est fabriquée en Belgique, mais l'industrialisation s'est étendue. Depuis 32 ans, c'est le groupe Bel qui se charge de la production et de la commercialisation.

L'enquête de Coûte que coûte a révélé que le fromage fondu Maredsous est fabriqué en Slovaquie. "C'est produit dans des usines de notre groupe Bel qui sont spécialisées en fromage fondu. On a des gros sites en France, en Slovaquie, mais aussi dans d'autres pays", explique Mohamed Zariouhi, le directeur général de Bel Benelux.

"Les volumes vendus en Belgique viennent d'autres pays européens, mais le fromage fondu n'est pas fabriqué en Belgique", ajoute le directeur général.

Ce fromage est fabriqué en Slovaquie comme le célèbre fromage fondu La vache qui rit, une autre marque du groupe. "On a réussi à combiner le savoir-faire historique du groupe Bel, on va dire le fromage fondu, La vache qui rit, historiquement, avec le fromage de Maredsous qui est une tradition belge. La vache qui rit fromage fondu et Maredsous fromage fondu, ce n'est pas le même produit. Ça peut être fabriqué dans le même site de production, c'est le cas d'ailleurs pour une grande partie de la gamme, car notre savoir-faire industriel est au même endroit. Par contre, les recette sont totalement spécifiques", précise Mohamed Zariouhi.

Ce qui est certain, c'est que les bénéfices serviront, comme pour les trappistes, à la vie des moines, notamment pour entretenir les 4,5 hectares de toiture du site.

Retrouvez Coûte que coûte sur RTL tvi et RTL play dès 19h45 ce mercredi soir.

 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Après ça, on a la rage qui vit.

    Pierre Gavroche
     Répondre
  • si ces fromages n'ont pas une "origine" protégée (AOP, IGP, etc..), ils peuvent être conçus et produits n'importe où, l'étiquette n'étant qu'une marque commerciale comme une autre...!!

    Gérard G
     Répondre