Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

De son garage à la plus grande scène du monde: l'histoire folle de Manon Angonese, la reine du crossfit belge

Manon Angonese est avant tout une passionnée. Cette habitante de Sainte-Marie-sur-Semois est fan de CrossFit, cette discipline sportive, venue des États-Unis. Elle allie des paramètres comme le cardio ou la musculation. Une discipline d'ailleurs accessible au grand public, avec des exercices adaptés à chacun. Sauf que Mano Angonese, elle, est dans un autre univers.

Le CrossFit, c'est désormais son mode de vie. Elle possède un centre d'entraînement chez elle, dans son garage, où elle passe la plupart de son temps pour être performante dans tous les domaines. "Par jour, je ne suis pas loin des 6h d'entraînement", confie l'ancienne cavalière à Serge Vermeiren. "Je mange, je m'entraîne, je coache, je dors", résume-t-elle en abordant le programme type d'une de ses journées.

Et ça marche. La Belge est la reine absolue de la discipline dans notre pays. Sa consécration ? Un top 15 dans l'équivalent des Mondiaux de la discipline, obtenu en 2022. Elle a d'ailleurs déjà gagné son propre surnom, celui de Requin Blanc. Elle se l'est même fait tatouer sur le bras. "Cela me représente énormément, je suis quelqu'un qui aime rester seule, s'entraîneur dans mon garage, loin des strasses et des paillettes. Je m'entraîne dans les abysses et quand il faut faire le job, je remonte à la surface", nous raconte-t-elle ensuite.

Au-delà du haut niveau, le CrossFit est évidemment utile pour tout un chacun. Nombreux sont ceux qui viennent en profiter. "Certains viennent pour la performance, d'autres pour être en meilleure santé ou pour améliorer leur fitness, comme les pompiers, les policiers, les militaires", confirme Michaël Lafontaine, l'entraîneur de Manon Angonese. Comme toute discipline sportive, l’importance est de progresser à son rythme et de ne pas forcer.

À la une

Sélectionné pour vous