Accueil Actu Belgique Météo

Inondations dans le Westhoek: l'eau atteint un niveau "jamais vu" à Stevele, la situation s'améliore mais le gouverneur reste prudent

La situation des inondations dans le Westhoek évolue doucement dans le bon sens, a déclaré le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé samedi après la réunion de crise qui s'est tenue à Poperinge. Le Premier ministre Alexander De Croo et la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) étaient également présents.

Conséquence des pluies excessives de ces derniers jours et des inondations dans le Westhoek et autres zones en Flandre occidentale, la phase provinciale du plan d'urgence a été déclarée. Le gouverneur s'est pour la première fois samedi montré prudemment positif. "Nous sommes entrés dans des eaux plus calmes", a-t-il ainsi déclaré. Jusqu'à dimanche soir, il devrait faire largement sec, avec seulement quelques averses locales. L'eau aura ainsi le temps de refluer. Entre-temps, le pic de crue a été atteint dans la plupart des endroits et les niveaux d'eau ont commencé à baisser doucement.  

"Il n'y a plus beaucoup de marge", a déclaré le Premier ministre, après avoir remercié le personnel des services de secours pour ses efforts et visité le poste de commandement des opérations (CP-OPS) installé à la caserne des pompiers de Roesbrugge (Poperinge). "L'évolution est plutôt positive. Elle va dans la bonne direction, mais les bassins de rétention sont pleins et le resteront encore quelques jours", a déclaré M. De Croo. "Nous devons donc être très prudents dans les jours à venir, s'il pleut à nouveau, parce qu'il ne reste plus beaucoup de marge". 

Les services d'urgence et gestionnaires de la situation poursuivront leurs efforts dans l'ensemble des zones touchées au cours des heures et des jours à venir afin de drainer l'eau et d'en abaisser le niveau autant que possible. Toutefois, l'appel à éviter la région reste d'actualité. Le gouverneur a également souligné que le danger n'est pas complètement écarté, en raison des niveaux d'eau élevés.

Un habitant évacué

Dans la nuit de vendredi de samedi, mais un habitant de 56 ans a dû être évacué de son "île" à Lo-Reninge, dans l'Yser, indiquent nos confrères de Het Laatste Nieuws. L'homme a été déplacé avec son fils et ses quatre animaux domestiques. Sa maison était entourée d'eau, car l'Yser était sorti de son lit. L'eau est entrée dans son habitation, il a donc fait appel aux services de secours.   

A Stevele, commune d'Alveringem, l'eau a continué de monter durant toute la matinée. "Le fait que l'eau monte ici aussi est quelque chose que nous n'avons jamais connu auparavant", a déclaré le maire Gerard Liefooghe (CD&V) à HLN. Les pompiers sont présents pour sécuriser les lieux et certaines habitations.

A Roulers, la situation est (pour le moment) sous contrôle. Le niveau de l'Yser est resté sous la barre d'alerte et est en train de diminuer légèrement, précisent nos confrères de HLN.      

 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Pendant des années,les climato-ignorant-septiques m ont bassinés les oreilles m affirmant que le réchauffement n existait pas,que c était normal. Depuis,les innondations,sécherresses,canicules n ont jamais été si nombreuses.Comme quoi,l ignorance nous mênera a notre perte.

    debacker Ulysse
     Répondre