Accueil Actu Belgique Société

Dans quels pays les Belges vont-ils partir en vacances cet été? Voici leurs destinations préférées

Les vacances d'été approchent et certaines destinations sont particulièrement prisées par les Belges. Quels sont les pays préférés de nos compatriotes pour partir entre juin et septembre?

Les Belges seront un peu moins nombreux à partir en vacances cet été, ressort-il du baromètre des vacances présenté mardi par Europ Assistance. Pourtant, leur envie de s'évader ces prochains mois reste forte, malgré l'inflation qui pèse sur les budgets, souligne la compagnie d'assurance voyage. Le réchauffement climatique et la situation géopolitique jouent également un rôle dans les décisions des vacanciers.

Quelles destinations?

68% des Belges iront en villégiature en Europe, avec la France (27%), la Belgique (20%), l'Espagne (17%), et l'Italie (12%) pour destinations de prédilection. Alors que les Belges francophones optent généralement pour la France et l'Italie, les néerlandophones préfèrent, eux, séjourner en Belgique, en Espagne, aux Pays-Bas, en Allemagne ou en Grèce.  

Plutôt la mer ou la montagne?

De manière générale, les Belges choisissent de passer leurs vacances à la côte (58%, +2 points). Les voyages en ville attireront 28% des estivants cette année (+3 points), un peu devant les régions montagneuses (22%, +3 points), ajoute Europ Assistance.

18% déclarent fuir les lieux de "tourisme de masse". Sans surprise, les Belges recherchent principalement la détente (67%), les bons moments en famille (65%) et la découverte de nouvelles cultures (58%) pendant leurs vacances.  

Selon l'enquête, les vacances courtes (d'une semaine maximum) sont moins populaires qu'en 2023 (34% des voyageurs, -5 points), tandis que les vacances de deux semaines (41%, + 3 points) et de trois semaines ou plus (25%, +2 points) augmentent légèrement.  

3 questions à Xavier Van Caneghem, porte-parole d'Europ Assistance

Un peu moins de départs

65% des Belges affirment qu'ils voyageront cet été (de juin à septembre), ce qui représente une baisse de 5 points par rapport à 2023, relève l'enquête réalisée par Ipsos entre le 27 mars et le 22 avril 2024. Ce pourcentage revient au même niveau qu'avant la crise du Covid-19. "Juste après la pandémie, un plus grand nombre de Belges semblaient apprécier leur 'liberté retrouvée' de voyager à nouveau, mais cette tendance s'est à nouveau normalisée", analyse Europ Assistance.  

Pas moins de 78% des Belges se disent enthousiastes à l'idée d'échapper quelques jours au quotidien. Quelques raisons entament néanmoins cet engouement. Europ Assistance cite notamment l'inflation, qui impose à un tiers des sondés à restreindre leur budget vacances. L'écologie et le climat sont aussi des facteurs importants.

Les estivants veulent d'une part faire attention à leur empreinte écologique et sont d'autre part moins tentés par des destinations qui pourraient être frappées par la canicule.

Enfin, les conflits armés ou la montée de l'extrémisme dans certaines démocraties jouent également un rôle dans leur envie de partir.  

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • j'aimerais bien retourner aux maldives ...est que je dois demander un supplément de congé au CPAS ??

    abdoule carolo
     Répondre
  • " les néerlandophones préfèrent, eux, séjourner en Belgique..." Nos Ardennes sont envahies et personne ne pense à faire comme les bourgmestres de la côte : faire payer bien cher le parking, instaurer des taxes de séjour et des taxes communales de seconde résidence. Sans compter les radars fixes posés à peine 20 mètres après les panneaux d'agglomération et les contrôleurs de stationnement, en civil.

    roger rabbit
     Répondre