Accueil Actu Monde International

Le Hamas annonce l'extension pour deux jours de la trêve à Gaza, Washington "souhaiterait que la pause soit prolongée davantage"

Le Hamas et le Qatar ont annoncé lundi la prolongation de 48 heures de la trêve à Gaza, moyennant de nouvelles libérations d'otages aux mains du mouvement islamiste palestinien et de prisonniers détenus dans des prisons israéliennes.

Israël n'avait pas confirmé cette extension dans l'immédiat.

Le Hamas, qui a pris le pouvoir dans la bande de Gaza en 2007, avait indiqué plus tôt qu'il préparait une nouvelle liste d'otages à libérer afin de prolonger la trêve des combats avec Israël.

Cette trêve, qui devait s'achever initialement mardi à 07H00 (05H00 GMT), a aussi permis l'entrée de centaines de camions chargés d'aide humanitaire dans la bande de Gaza, assiégée et dévastée par sept semaines de bombardements israéliens en représailles à l'attaque sanglante lancée par le Hamas contre Israël le 7 octobre.

Après le président américain Joe Biden, l'Union européenne et l'Otan avaient appelé à son extension.

Un répit supplémentaire permettrait "de fournir davantage d'aide aux populations qui en ont grand besoin et d'obtenir la libération d'autres otages" en échange de la libération de prisonniers palestiniens, a souligné le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg.

Israël avait proposé lundi au Hamas une "option" pour prolonger la trêve et "recevoir 50 otages supplémentaires", selon un porte-parole du gouvernement.

La libération d'un plus grand nombre d'otages est réclamée avec force par l'opinion publique israélienne, traumatisée par l'attaque du Hamas.

L'accord initial prévoyait quatre jours de trêve, l'entrée d'aide humanitaire à Gaza depuis l'Egypte, ainsi que la libération d'un total de 50 otages enlevés le 7 octobre et de 150 Palestiniens détenus dans des prisons israéliennes.

Israël a affirmé qu'au-delà des quatre jours, la libération de "dix otages supplémentaires" - contre 30 prisonniers - conduirait à "une journée supplémentaire de pause".

Réaction des USA

La Maison Blanche "salue" la prolongation de la trêve à Gaza, a déclaré lundi l'un de ses porte-parole, John Kirby.

Washington "souhaiterait bien sûr que la pause soit prolongée davantage, et cela dépendra de libérations d'otages supplémentaires par le Hamas", a-t-il dit.
 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Il faut éliminer le hamas !

    Mi Mimalo
     Répondre