Accueil Actu RTL info Conso

Annulation du Feel Good Festival: quels recours pour les consommateurs ?

Les conditions générales disparues du site, la météo comme cas de force majeure : quels recours pour les consommateurs ?

Le Feel Good Festival, qui devait se tenir du 27 au 30 juin, n'aura pas lieu. "La météo en a décidé autrement", justifient les organisateurs. En effet, la structure s'enfonce dans le sol. L'annulation d'événements soulève des questions sur les garanties offertes aux consommateurs. Qu'en pense Test Achats ? 

On ne peut pas vérifier. 

Selon Test Achats, l'absence des conditions générales sur le site pose problème : "On ne peut pas vérifier ce à quoi l'organisateur s'était engagé malheureusement". Deuxièmement, le recours à la météo comme cas de force majeure est également contesté. Test Achats estime que la météo en Belgique ne devrait pas être considérée comme un cas de force majeure. "Est-ce qu'on peut vraiment considérer que la météo en Belgique constitue un cas de force majeure et non pas un élément qui doit être impérativement pris en compte dans le cadre de l'organisation du festival ?", se demande Julie Frère, porte-parole de Test Achats. 

Il faut prévoir des vouchers. 

L'événement est donc reporté à l'année prochaine. "Vos billets restent bien sûr valables pour l'édition de l'année prochaine, qui marquera les dix ans du Feel Good Festival", précise le communiqué. Les billets ne seront donc pas remboursés : "On estime que quel que soit le cas de figure, même si c'est un cas de force majeure, l'organisateur peut proposer un voucher. Mais pour toutes les autres, celles qui ne le souhaitent pas ou qui ne sont pas en mesure d'y aller l'année prochaine, il faut prévoir un remboursement", conclut Julie Frère.  

 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Ben oui, évidemment, c'est encore les gens qui vont devoir se débrouiller, pour obtenir gain de cause, alors que eux, n'en peuvent rien... Quelle mentalité!!!

    Eddy PONDANT
     Répondre