Accueil Actu Vos témoignages

"Un habitant hisse un drapeau flamingant au-dessus de mon magasin": est-ce un symbole des nationalistes, comment ne pas se tromper?

A Bruxelles, un commerçant déplore qu'un "drapeau flamingant" soit déployé juste au-dessus de son magasin. Mais ce drapeau représentant deux lions, une couronne et des blasons est-il réellement lié aux nationalistes flamands? 

"Depuis plusieurs semaines, un nouvel habitant hisse un grand drapeau flamingant au niveau de son habitation, au-dessus de notre surface commerciale", dénonce Aboudi, propriétaire d’un magasin dans le centre de Bruxelles, via notre bouton orange Alertez-nous. 

"C’est un vrai problème parce que les gens ont assimilé ce drapeau à mon commerce. Je n’ai pas envie d’être assimilé à un drapeau flamingant avec les deux grands lions", ajoute le commerçant visiblement agacé. 

Aboudi ne souhaite donc pas être lié aux partisans de l’autonomie de la Flandre ou de la limitation de l’influence de la langue et de la culture françaises en Flandre. 

Mais, en scrutant ce drapeau, une question essentielle se pose : peut-on effectivement parler d’un drapeau flamingant ?  

Nous voulons uniquement promouvoir la langue néerlandaise 

Tout d’abord, une inscription en bas du drapeau indique qu’il est utilisé par le "Vlaamse club voor kunsten, wetenschappen en letteren", le club flamand des arts, des sciences et des lettres. S’agit-il d’une organisation liée au mouvement extrémiste ? 

"C’est une association fondée en 1923. Son nom a été donné il y a 100 ans et faisait référence à la langue néerlandaise. Il n’a rien à voir avec le mouvement flamand, avec le Vlaams Belang ou tout autre cause politique", assure le président du club, plutôt surpris. 

Une assimilation quelconque entre le club et les nationalistes flamands semble d’ailleurs le déranger. "Je ne partage pas la vision du Vlaams Belang. Je trouve que c’est extrême. Nous voulons uniquement promouvoir la langue et la culture néerlandaises à Bruxelles. Toutes nos activités ne sont pas politiques. Et nous ne sommes pas contre le français", assure le président. 

"Notre mission est de propager et renforcer la culture néerlandophone de manière inclusive et positive. Le club flamand est neutre et indépendant", peut-on également lire sur le site internet de l’organisation. 

Concernant le drapeau du club, le président souligne que le dessin avec les lions et la couronne est différent de celui utilisé par les flamingants. Il évoque notamment les langues rouges des lions. "Le fond peut être blanc ou noir", précise-t-il. 

Drapeau flamand ou flamingant: évolution et différences  

Etant donné cette confusion manifeste, il semble important de rappeler les différences qui existent entre le drapeau flamand et le drapeau flamingant. 

Le drapeau officiel de la Région flamande représente un lion noir sur fond jaune avec des griffes et une langue rouges. "Il fait référence au Comté médiéval de Flandre au 12ème siècle", explique Dave Sinardet, politologue spécialiste du nationalisme flamand. "Au tout début, il était sans les griffes et la langue rouges. C’était une version avec un lion noir sur fond jaune. Ensuite, environ deux siècles plus tard, le rouge s’est ajouté. Il y a eu une évolution dans cette direction", précise-t-il. 

Edition numérique des abonnés

Le drapeau du lion noir et jaune avec les griffes et la langue noires est devenu le symbole du mouvement flamand à partir du 19ème siècle. "Une partie du mouvement s’est radicalisée et ce drapeau a été utilisé par les nationalistes flamands radicaux pendant la première guerre mondiale", indique Dave Sinardet. Pendant la deuxième guerre mondiale, les collaborateurs flamands ont également utilisé ce drapeau.  

Début des années 70, les socialistes veulent du "rouge"

Au début des années 70, la première réforme de l’Etat consacre les trois communautés culturelles. "Chaque communauté a choisi un jour de fête et un drapeau. En Flandre, il y a eu une discussion en commission, et la version du drapeau en noir et jaune a été sélectionnée. Tout le monde était d’accord et personne ne s’en offusquait car le drapeau n’était pas considéré comme radical à ce moment-là", souligne Dave Sinardet. 

"Mais, en plénière, avec tous les conseillers, les socialistes ont considéré que ce drapeau ne convenait pas parce que c’était le drapeau utilisé alors par un parti, la Volksunie (ndlr : un parti nationaliste flamand). Ils ont demandé d’ajouter le rouge pour que toute la communauté flamande soit représentée. C’est comme si on avait pris le drapeau du PS pour représenter la Wallonie. Finalement, après des discussions, c’est bien la version avec le rouge qui a été choisie", poursuit le politologue. 

Edition numérique des abonnés

Depuis lors, il existe régulièrement des conflits autour de l’utilisation de ces drapeaux. Celui avec la langue et les griffes rouges reste l’officiel, déployé sur les bâtiments publics. Et celui sans le rouge est le symbole des radicaux. Il est brandi par les partisans du Vlaams Belang et de la N-VA. Aujourd’hui, ce drapeau jaune et noir représente donc le mouvement flamand, les flamingants, au sens large. 

Certains nationalistes considèrent que le rouge symbolise le compromis à la belge

Pour certains nationalistes flamands, les griffes et la langue rouges du drapeau flamand jaune et noir se rapprochent trop des trois couleurs du drapeau belge. "Ils considèrent aussi que le rouge symbolise le compromis à la belge avec les francophones", ajoute Dave Sinardet. 

La différence principale entre les drapeaux réside donc dans l’utilisation ou non du "rouge". Et quand on examine le drapeau du club flamand, on s’aperçoit que la langue des lions est bel et bien... rouge. 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • La symbolique est claire: Vas te faire voir ailleurs selon le dicton bien connu: "Hier spreek men vlams".

    Jean-Luc Rolland
     Répondre