Votre portefeuille est plein de pièces rouges? Cette décision de la Chambre va changer la donne

La chambre a officiellement voté l'arrondi à 5 centimes, uniquement pour les paiements en liquide. La mesure sera d'application au mois de décembre prochain. Les commerçants vont devoir s'adapter.

"Les petites pièces ne servent à rien du tout", juge une consommatrice. Un avis partagé par tous les clients rencontrés ce vendredi dans un supermarché d'Evere (Bruxelles). Il y a 6 ans, nos journalistes avaient déjà recueilli nombreux témoignages qui allaient dans le même sens. Les pièces de 1 et 2 centimes dérangent.

"A part encombrer nos poches, cela n'a aucune utilité", estimait par exemple un commerçant sur un marché de Bruxelles. "On en a des kilos, on ne sait pas quoi en faire, on en a des sacs et des sacs. On bloque nos portes avec", racontait un jeune homme.

Séverine, gérante d'une épicerie, s'est levée ce matin avec le sourire. "J'ai des sacs de pièces qui paraissent énormes mais il y a 2 ou 3 euros dedans. Donc ça sert à rien que j'aille à la banque pour 3 euros, donc ils restent là et c'est de l'argent qui dort", raconte-t-elle.


"C'est complètement sans effet sur les prix"

Dans les rayons, aucune modifications. Le prix sur les étiquettes reste identique. À la caisse, si vous payez par carte rien ne change. La différence se fait pour ceux qui règlent la note en liquide.

"C'est uniquement sur le total des achats à la caisse que l'on pratique l'arrondi vers le haut ou vers le bas de façon aléatoire. Donc, c'est complètement sans effet sur les prix", explique Thierry Evens, porte-parole de l'Union des classes moyennes – UCM.

Le paradoxe dans tout ça, c'est que ces pièces de 1 et 2 centimes existent toujours et gardent leur valeur. Rien ne vous empêche donc de payer la note entièrement en pièces de 1 centime.

Vos commentaires