En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: Sophie Wilmès évoque les "effets du confinement" dans un message adressé à la population

CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique a contraint le gouvernement à prendre des mesures de confinement strict. Ce dimanche soir, la Première ministre s'est exprimée à travers une vidéo pour parler notamment des effets des "efforts" réalisés par la population belge.

> CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos 

Sophie Wilmès avait déjà adressé un message aux jeunes pour qu’ils respectent le confinement. Cette fois, le propos est plus large sur l’épidémie. Elle évoque le pic de l'épidémique, le nombre de dépistage en Belgique ou les masques. La vidéo va se retrouver dans son entièreté sur le site de la Première ministre et demain sur les réseaux sociaux. En voici quelques extraits.

"Les experts s’accordent à dire que les effets de nos efforts sur l’évolution du virus en Belgique se font ressentir. On le voit clairement dans plusieurs indicateurs comme le rythme de propagation du virus ou le taux de doublement des lits occupés dans nos services hospitaliers. Ce sont des données encourageantes. Malheureusement, nous savons qu’après le pic de transmission viennent les hospitalisations et bien trop souvent des décès. Les annonces des semaines à venir seront donc encore très éprouvantes, je le crains", a-t-elle déclaré. 

 Les règles de confinement pourraient être reportées au 3 mai

Les Belges sont appelés à ne pas relâcher le confinement. "Malgré ça, plus que jamais nous devons persévérer. Notre volonté est testée au quotidien. Notre capacité à faire face aussi. Nous devons tenir bon. Je crois en notre capacité à rester soudés et solidaires dans l’adversité. Nous avons tous l’opportunité de le démontrer au quotidien à tous les niveaux."

Et de poursuivre: "Nous devons impérativement continuer à respecter les règles difficiles de confinement et distanciation sociale, y compris durant cette période de retour du beau temps. Les règles de confinement pourraient être reportées au 3 mai. En tout état de cause, nous continuerons ce travail d’évaluation semaine après semaine. Cette échéance, comme vous le savez, pourrait être reportée au 3 mai. En tout état de cause, nous continuerons ce travail d’évaluation semaine après semaine"a-t-elle ajouté. 

Voir le discours complet sur le site de Sophie Wilmès (cliquez sur ce lien)

 

Vos commentaires