En ce moment
 
 

Covid-19: faut-il reporter Noël ou Saint-Nicolas? "NON, ce sera différent mais ça se fera", insiste l'experte Erika Vlieghe

 
CORONAVIRUS
 

Des célébrations telles que Noël ou Saint-Nicolas doivent être annulées en raison de l'épidémie? Sur le plateau de Pascal Vrebos, l'infectiologue Erika Vlieghe donne son avis sur la question.

Préparer les esprits aux semaines qui arrivent. Les nouvelles restrictions, énoncées par le Premier ministre Alexander De Croo, insistent sur l'importance de réduire ses contacts sociaux. 

Pour rappel, chaque membre d’une famille a le droit d’avoir un contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter chez elles qu’un seul contact rapproché à la fois. On ne peut pas recevoir d’autres visiteurs chez soi. Une exception est accordée aux personnes qui vivent seules : à côté de leur contact rapproché, elles peuvent inviter une seule autre personne, mais pas en même temps. En extérieur, c'est la règle des quatre personnes qui prévaut. L'essentiel est de respecter les distances de sécurité. 

En cette année exceptionnelle, comment célébrer les fêtes telles que Saint-Nicolas ou Noël? Faut-il envisager un report de ces fêtes comme le préconisait Frédérique Jacobs, cheffe du service infectiologie à l'hôpital Erasme? Pas question selon l'infectiologue Erika Vlieghe.

Des règles et restrictions existent 

Sur le plateau de Pascal Vrebos, l'ancienne présidente du Groupe d'experts en charge du déconfinement (GEES), veut rassurer la population. "C'est une année remarquable, très bizarre. Mais Saint-Nicolas peut venir (masqué car il est à risque, rigole-t-elle) et Noël peut être là. Il faut que Noel soit là comme un point de repère pour nous tous. Ce sera différent mais ce sera là. Espérons que l'année prochaine, Noël ressemblera plus à celui que l'on connaît", insiste-t-elle. 

Cependant, seules les règles qui seront établies par les autorités pourront déterminer la façon dont on fêtera Noël et la Saint-Nicolas. Les mesures actuelles sont valables jusqu'au 13 décembre 2020. Dans quelques semaines, la situation sera réévaluée. Les restrictions seront-elles durcies? Ou pourra-t-on retrouver quelques libertés? Le Premier ministre précisera ces conditions l'heure venue. 

Sur le plateau de la VRT, le ministre de la santé, Frank Vandenbroucke a indiqué que Noël ne pouvait se faire de manière traditionnelle. "Il y a très peu de chances qu’on fête Noël avec ses neveux, en mode grand rassemblement familial", a-t-il déploré. Avant d'ajouter: "On espère pouvoir améliorer la situation. Oui on fêtera Noël mais autrement". 

> COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce dimanche 1 novembre?


 

 




 

Vos commentaires