En ce moment
 
 

L'aéroport de Bruxelles regorge d'objets perdus: parmi eux, certains sont plutôt INSOLITES

A l'aéroport de Bruxelles, 21.000 objets perdus sont stockés. Durant combien de temps les voyageurs peuvent-ils les récupérer et que deviennent-ils si personne ne vient les chercher ?

Lorsqu'un sac est oublié par un passager dans le hall des arrivées, il est récupéré par un membre du personnel de l’aéroport avant d'être déposé au centre d’accueil. C’est la première étape de son parcours. Le sac est vidé de son contenu afin de trouver un élément permettant d’identifier son propriétaire. "S'il y a un nom, c'est parfait pour nous. C'est encore mieux s'il y a un numéro de téléphone ou une adresse mail. Ça nous permet de contacter la personne", indique Lasse Lubbers, employé au service des objets perdus.

Tous les objets de valeurs et identifiés sont entreposés dans des armoires. On y trouve notamment des passeports, des portes-feuilles et des téléphones portables. Les ordinateurs et iPad sont stockés à part. "Ils sont très peu récupérés. Pour les cartes d'identité, on les garde un mois avant de les renvoyer dans les différentes communes et aux ambassades lorsqu'il s'agit de passeports", éclaire Nathalie Pierard, porte-parole de l’aéroport de Bruxelles.


Vendus aux enchères

Les sacs obligés sont quant à eux envoyés dans un autre centre situé à l’extérieur du bâtiment principal de l’aéroport. Cette véritable caverne d’Ali Baba contient 6.432 objets, des plus classiques comme des vêtements aux plus originaux comme une guitare, un tourne-disque ou une calandre de voiture. "Les objets les plus particuliers que l'on a trouvé sont des dentiers. Ils n'ont jamais été récupérés", sourit Belinda Huens, responsable du service des objets perdus.

Tous ces objets sont conservés pendant 4 mois maximum. "Après ce délai, s'il ne sont pas récupérés, ils sont vendus aux enchères. Les bénéfices vont servir à financer le bon déroulement du service", explique Nathalie Pierard, porte-parole de l’aéroport de Bruxelles. L’an passé, plus de 21.000 objets se sont perdus dans les bâtiments. A peine 3.351 ont été récupérés. 

Vos commentaires