En ce moment
 
 

Taux d'échec important dans certaines écoles: "On va devoir se pencher sur ces situations"

 
 

L'année scolaire touche à sa fin et a laissé place à de l'incompréhension pour certains parents d'élèves. En cause : ils avaient cru comprendre que les écoles seraient plus souples et que les enseignants seraient donc plus compréhensifs après une année marquée par la pandémie et des conditions d'apprentissage particulières. Aujourd'hui, certains élèves et parents d'élèves en échec considèrent que ce n'est pas tout à fait le cas. L'Athénée Marguerite Yourcenar à Bruxelles connait un taux d'échec important par exemple.

"Je n'ai pas encore de vue complète sur la situation en secondaire. C'est vrai qu'on a parfois des retours inquiétants. (…) D'après les quelques coups de sondes que j'ai opérés dans plusieurs gros pouvoirs organisateurs, on a quelques écoles qui ont connu des taux de redoublement assez élevés, on va devoir se pencher sur ces situations, voir ce qu'il s'est passé dans ces écoles-là", a fait savoir Caroline Désir.  La ministre a tenu à préciser que "globalement, les équipes éducatives ont largement tenu compte des circonstances particulières de cette année."

Par ailleurs, la rentrée scolaire de septembre 2021 devrait se faire en code vert selon Caroline Désir. Une réunion avec les experts est prévue le 16 août prochain pour fixer les modalités de cette rentrée scolaire.


 




 

Vos commentaires