En ce moment
 
 

Un avion Air Transat ciblé par une menace d'attentat à Brussels Airport: "La police fédérale a examiné l'appareil, il s'agissait d'une fausse alerte"

Un avion Air Transat devant relier Bruxelles à Montreéal a été la cible d'une menace d'attentat à Brussels Airport. Examiné scrupuleusement par la police fédérale, l'avion ne présentait aucun danger. Il s'agissait d'une fausse alerte. Conséquence pour les passagers: leur vol a été reporté à jeudi.

"Une menace d'attentat pèse sur un vol Air Transat Bruxelles-Montréal", nous écrit JF, via le bouton orange Alertez-nous. Même son de cloche auprès de Julien, autre passager. "Je devais décoller via ce vol TS153 à 13h30 vers Montréal et une fois qu'on est arrivés à la porte d'embarquement, on nous a demandé de patienter jusqu'à 18h", dit-il par téléphone après nous avoir écrit via le bouton orange. "L'avion est cloué au sol", décrit-il, photo à l'appui.
Airtransat



La police fédérale intervient et examine l'avion: "Rien de suspect"

La compagnie aérienne Air Transat n'était pas joignable immédiatement, ni la police fédérale. Néanmoins, Brussels Airport a pu confirmer l'information. "Une menace d'attentat a bien été formulée par mail au sujet de ce vol Air Transat, confirme la porte-parole, Anke Fransen, jointe par notre rédaction. Les procédures habituelles ont été enclenchées et tous les services spécialisés de sécurité sont intervenus. La police fédérale a procédé à un contrôle strict de l'avion et n'a rien trouvé de suspect: il s'agissait d'une fausse alerte".


Les passagers partiront jeudi

Mais entre-temps, le personnel de bord n'était plus disponible pour assurer le vol: il a donc fallu reporter le départ à jeudi. "On nous a demandé de quitter l'aéroport et de revenir demain, poursuit Julien. Air Transat ne m'a pas proposé d'hôtel car tout est plein selon eux. Moi, je vis à Liège, donc c'est compliqué: j'ai dû trouver quelqu'un pour m'héberger". D'autres passagers ont, semble-t-il, été plus chanceux. "Air Transat a proposé un hôtel à mes parents qui devaient voyager via ce vol et leur a donné des coupons pour qu'ils puissent se restaurer", explique JF.

Vos commentaires