Les tests de Mathieu: OnePlus est déjà de retour, et son 6T améliore encore le concept du "tueur de flagship" (vidéo)

Les tests de Mathieu: OnePlus est déjà de retour, et son 6T améliore encore le concept du
OnePlus, smartphone

La marque chinoise s'est fait connaître il y a quelques années avec des smartphones au rapport qualité-prix imbattable. En 2018, le concept est toujours le même, mais la stratégie du groupe, vous allez le voir, est en train de changer. Illustration avec le OnePlus 6T (549€), qu'on a pu essayer avant sa sortie officielle, prévue le 6 novembre.

Vous avez certainement déjà entendu parler de OnePlus. Il y a quelques années, on vous expliquait le parcours atypique de cette jeune entreprise chinoise, qui s'est fait connaître grâce à ses smartphones offrant le meilleur rapport qualité prix du marché.

Après le One, le 2, le X, les 3 et 3T, les 5 et 5T, il y a eu le 6 en mai dernier. Et si les prix augmentent chaque fois un peu, ils restent à distance raisonnable de l'iPhone et des flagships de Samsung, Huawei et consorts.

En marge du lancement du OnePlus 6T, on a pu s'entretenir avec un représentant de l'entreprise, qui nous a expliqué le changement de stratégie en cours. Mais d'abord, le produit en lui-même: le OnePlus 6T est-il une timide version améliorée du 6 ou un vrai nouveau smartphone ?

oneplus002
86% de la face avant: le OnePlus 6T a bien révisé son écran !

Quoi de neuf ?

Contrairement aux années précédentes, le modèle T annuel est bien plus qu'une mise-à-jour. Même le design et le format ont été revus depuis le printemps. L'encoche se réduit à sa plus simple expression puisqu'elle n'abrite désormais plus que la caméra frontale (le haut-parleur qui ne sert qu'à téléphoner est dissimulé dans la tranche supérieure). Ça lui donne un look résolument moderne.

D'autant plus que, et c'est LA grosse particularité du 6T, il n'y a plus de capteur d'empreinte digitale, ni à l'avant, ni à l'arrière. Mais une caméra cachée sous l'écran, à hauteur idéale pour le pouce, qui scanne votre empreinte et déverrouille en un clin d'œil. C'est sans conteste la manière la plus intuitive de réveiller un smartphone: tous les "face unlock" scannant le visage deviennent obsolètes car plus lents, plus contraignants.

Dernier détail qui permet à l'écran d'occuper encore plus de place sur la face avant: la disparition du port mini-jack pour les écouteurs. "On sait qu'une partie de notre communauté va le regretter, mais on arrive à 86% d'occupation de la face avant, c'est un record pour nous. Et on a plus de place dans le bas du smartphone pour la batterie, le capteur d'empreinte sous l'écran, etc. De plus, les casques d'écoute sans-fil sont de plus en plus efficaces, de plus en plus accessibles", nous a expliqué le gars de OnePlus.

oneplus004
La prise mini jack a disparu, pour laisser de la place à d'autres options comme le capteur d'empreinte sous l'écran

Une belle fiche technique, une belle interface

Sous ce beau châssis, peut-être même le plus beau de l'année avec la finition Midnight Black mate (enfin une alternative aux dos en verre brillant remplis de traces de doigt), on retrouve une fiche technique sensiblement identique au OnePlus 6 sorti en mai dernier. L'augmentation du prix de 30€ se justifie par le capteur d'empreinte sous l'écran et un écran plus grand. 

La puce Snapdragon 845, ceci dit, n'a pas pris une ride. Epaulée par 128 ou 256 GB de stockage interne, et 6 ou 8 GB de RAM, elle promet une fluidité constante de l'interface.

Un petit mot sur OxygenOS, la légère surcouche logicielle de OnePlus, qui dans sa version 9 reste un modèle de discrétion et d'élégance. "Après avoir fait le focus sur l'appareil photo avec le OnePlus 5, on s'est dit qu'on s'était éloigné de notre ADN: fabriquer un smartphone que les gens veulent utiliser, grâce à une interface rapide, fluide, presque invisible pour l'utilisateur". On apprécie toujours autant le souci du détail dans la personnalisation. C'est classe sans être tape-à-l'oeil. Comme d'habitude avec OnePlus, il y a 3 ans de mises à jour garantie de sécurité, et sans doute pour l'OS également. Le 6T est livré avec Android 9 et devrait donc recevoir, au moins, Android 10 à l'automne 2019 et Android 11 en 2020.

L'appareil photo est techniquement la même que sur le OnePlus 6. Il y a eu quelques améliorations au niveau de l'application uniquement, avec un focus sur le mode nuit. De manière générale, les photos sont facilement réussies, y compris les portraits, mais on reste un cran en-dessous des ténors du marché que sont devenus Huawei (le Mate 20 Pro fait des miracles) et Samsung (le Note 9 est balaise également).

L'écran du OnePlus 6T n'a pas changé par rapport au 6. On est sur du 6,41" AMOLED (2340 x 1080 pixels), donc c'est parfait au niveau de la profondeur des noirs (vraiment noirs…). Pour la vivacité des couleurs et le contraste, on reste à nouveau une peu en deçà des flagships de Samsung et Huawei, notamment. Mais ces derniers coûtent pratiquement deux fois plus cher. L'immersion est au rendez-vous avec cet écran occupant 86% de la face avant, on regrette juste qu'il n'y ait pas de stéréo pour regarder des vidéos sans casque (le haut-parleur en haut ne sert qu'à téléphoner).

Un petit mot sur l'autonomie, gérée de main de maître par OnePlus depuis quelques années. Il a été l'un des premiers à introduire la charge rapide (baptisée Dash Charge). "La batterie de 3.700 mAh du OnePlus 6T est 23% plus performante que le OnePlus 6", ce qui se ressent à l'usage au quotidien. Après une semaine d'utilisation, notre modèle de test s'est avéré très endurant, atteignant facilement les deux jours d'utilisation. Et une demi-heure de charge vous redonne assez d'énergie pour une journée. Sans oublier le chargeur rapide pour voiture disponible, comme tous les autres accessoires, sur le site de OnePlus dès la sortie du smartphone. Un bon point en soi, car la plupart des autres fabricants privilégient les distributeurs traditionnels et leurs accessoires sont souvent difficiles voire impossibles à trouver.

Enfin, terminons le tour des caractéristiques par l'étanchéité. OnePlus, vous le savez, veut rester à quelques centaines d'euros des ténors du marché. Il fait donc l'impasse sur la certification IP ("qui coûte cher à obtenir"), mais malgré tout, "il est résistant à l'eau au jour le jour: s'il pleut dessus, s'il tombe dans les toilettes, etc", nous promet le constructeur. Ne tombez juste pas dans la piscine avec...

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Une distribution de plus en plus traditionnelle

D'un modèle exclusivement en ligne (et même sur invitation uniquement au début), OnePlus devient presque un fabricant traditionnel. Il ne cesse d'ouvrir des bureaux dans de grandes villes européennes (Londres, Amsterdam, Milan). Il y déploie des équipes toujours plus grandes pour "mieux s'adapter au marché local, car tous les pays, les cultures ont des différences et on veut être au plus près de notre communauté".

Tout cela a un coût, mais "les revenus générés depuis quelques années" permettent à OnePlus de mettre au point cette stratégie qui est nécessaire pour toucher un public plus large. "Même si on a un public assez jeune, il y a toujours ce 'basic instinct' qui fait que si les clients peuvent voir et manipuler un smartphone", ils sont plus enclin à l'acheter. Depuis qu'aux Pays-Bas, OnePlus s'est associé avec une grande chaîne de magasins, les ventes ont largement augmenté...

oneplus007
Sur la tranche, il y a toujours cet interrupteur trois positions propre à OnePlus: pour mettre en silencieux ou en vibreur

Conclusion

OnePlus reste fidèle à lui-même avec un 6T toujours impressionnant au niveau du rapport qualité-prix. Nous qui essayons tous les flagships des grands constructeurs (sauf ceux d'Apple qui refuse de communiquer avec la Belgique depuis des années), on peut vous le garantir: il n'y a pas de grandes différences entre le 6T vendu 549€ et, par exemple, le Note 9 de Samsung ou le Mate 20 Pro de Huawei, vendus environ 1.000€, soit presque deux fois plus.

Il faut être moins exigeant au niveau de la qualité des photos, qui sera très bonne mais pas excellente. Et au niveau de quelques détails comme l'étanchéité certifiée, les haut-parleurs stéréo, etc. A priori, rien de déterminant, mais il faut le savoir. 

Car malgré son prix "contenu" (si on regarde les autres grandes marques), le OnePlus 6T a le capteur d'empreinte sous l'écran très pratique, la charge ultra rapide et une interface vraiment bien conçue, qui sait se montrer aussi discrète qu'efficace. Et classe, surtout, ce qui a toujours été l'adjectif qu'on aime donner à OnePlus.

Donc plus que jamais, le OnePlus 6T est le smartphone qu'on vous recommande le plus si vous cherchez performance et design pour un prix raisonnable.

oneplus006
La finition Midnight Black, mate et très élégante

 
 
 
 

Vos commentaires