En ce moment
 
 

Coronavirus: un masque de type FFP2 peut être réutilisé à condition d'être décontaminé, voici la méthode

Coronavirus: un masque de type FFP2 peut être réutilisé à condition d'être décontaminé, voici la méthode
(c) AFP
 
CORONAVIRUS

Relayés par l'université américaine de Stanford, des essais menés par le fabricant américain de masques 4C Air montrent que certaines méthodes de décontamination s'avèrent efficaces pour décontaminer un masque FFP2 en vue d'une réutilisation. La plus faisable pour un particulier est la mise au four à 70°C pendant 30 minutes.

"L'université de Stanford a publié une étude démontant que les masques FFP peuvent être réutilisés après décontamination en étant placés 30 mins dans un four à 70 degrés. Il serait peut être d'utilité publique d'informer le public de cette étude" a suggéré Anthony (merci à lui) via notre bouton orange Alertez-nous.

L'université de Stanford, située près de San Fransisco en Californie, est une des plus réputées au monde. Deux membres de sa faculté de médecine répondent régulièrement à certaines questions, notamment sur l'insuffisance du nombre de masques et les moyens de contourner le problème.

L'un des moyens est de réutiliser les masques FFP2 (aux États-Unis, on les appelle masques N95). Pour rappel, ces masques sont munis d'un filtre qui permet à ceux qui les portent de ne pas être contaminés par des virus se trouvant en suspension dans l'air ambiant (ils se trouvent souvent sur des gouttelettes de salive ou d'autres sécrétions des voies respiratoires). Les masques FFP2 sont donc plus sûrs que les masques dits "chirurgicaux" qui, eux, empêchent seulement les projections sortant de la bouche de celui qui porte le masque, mais ne le protège pas de l'extérieur (Plus de détails sur la différente entre masque chirurgicale et masque FFP2).

Ces masques, plus élaborés, sont moins nombreux que les masques chirurgicaux. Et on les réserve en priorité au personnel médical qui est en contact étroit avec les malades. Mais même les hôpitaux peuvent en manquer lorsqu'une épidémie comme celle du coronavirus amène un nombre important de personnes à l'hôpital en un laps de temps court, et sachant que la durée de protection de ce type de masques varie entre trois et huit heures et qu'il est difficilement supporté au delà de quelques heures (voir recommandations du fabricant). 

La question est donc : y a-t-il un moyen pour réutiliser ces masques N95 ou FFP2 ?

Plusieurs méthodes de stérilisation (donc qui tue tous les virus sur le masque) ont été réalisées par une jeune entreprise américaine qui produit des masques faciaux, la start-up 4C Air. Le virus SARS-Cov-2 responsable de la maladie ne pouvant être utilisé dans le cadre d'expériences de ce type, on a utilisé une bactérie utilisée pour la plupart des expérimentations en laboratoire, la bactérie E. Coli.

Des différentes méthodes essayées par la compagnie 4C Air, trois sont ressorties comme étant efficace, c'est-à-dire que plus de 99% des E. Coli ont été tuées et que la capacité de filtration est conservée à 95%:

- La mise au four pendant 30 minutes à 70°C

- Vapeur d'eau bouillante pendant 10 minutes

- Soumission à un rayonnement UV pendant 30 minutes

Par contre, les méthodes de décontamination des masques à base d'alcool ou de chlore sont déconseillées car elles abîment le filtre du masque et réduise donc sa capacité de filtration.

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos

> CORONAVIRUS EN BELGIQUE: CARTES DE RÉPARTITION PAR PROVINCE, ÂGE ET SEXE

 

 

Vos commentaires